Vers un démantèlement d’Enron?

Cloud

Après avoir essuyé la seconde plus grande banqueroute de l’histoire, les actifs d’Enron pourraient être vendus ou distribués à ses créanciers

C’est au courtier en énergie américain Enron que revient le peu glorieux record de la première méga faillite de l’histoire du capitalisme américain. Record battu depuis par la faillite de WorlCom. Afin d’apporter de la valeur à ses créanciers, Enron avait déclaré récemment qu’il cherchait des solutions.

Le “Financial Times” évoque, dans son édition de dimanche, l’éventualité d’un démantèlement du groupe. Les actifs d’Enron pourraient donc être vendus ou distribués à ses créanciers. Enron est à l’origine de la crise de confiance dont souffre la “gouvernance d’entreprise” sur le marché américain. Rappelons que certains responsables du groupe, avec l’appui de sociétés en charge du contrôle des comptes, ont falsifié la comptabilité d’Enron, gonflant artificiellement ses résultats. L'”affaire” Enron a abouti aux Etats-Unis au renforcement des contrôles dans les entreprises, et à l’adoption de mesures et de sanctions visant à responsabiliser leurs dirigeants. Et a amené George Bush à intervenir pour moraliser le marché, alors qu’il serait lui-même l’un des bénéficiaires des largesses des patrons d’Enron.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur