Vers une fusion entre Neuf Telecom et Cegetel?

Régulations

Des discussions “exclusives” entre les deux groupes se dérouleraient très discrètement

Neuf Telecom (ex LDCom) est une affaire qui roule: troisième opérateur de téléphonie fixe en France, fournisseur d’accès à Internet hyper agressif… Et selon

les Echos, qui cite l’agence Dow Jones, le groupe envisage plusieurs alternatives stratégiques. L’une d’entre elles repose sur une fusion avec Cegetel (Vivendi Universal). En juin 2003, LDCom avait officiellement fait part de son intérêt pour une fusion avec Cegetel dans la téléphonie fixe. Mais Vivendi avait repoussé alors l’offre de LDCom (lire notre article). Ce mariage se ferait par échange d’actions, à 50/50. Dans ce cas, des questions sur le contrôle de la nouvelle structure se poseraient. Par ailleurs, Neuf Telecom envisagerait une introduction en bourse à l’automne. Cela fait quelques mois que le groupe y pense. Un choix motivé par la récente réussite d’Iliad (Free) sur les marchés financiers. Enfin, l’opérateur du groupe Louis Dreyfus pourrait également se tourner vers une ou des acquisitions de taille. LDCom a plusieurs fois montré son intérêt pour les réseaux câblés français, actuellement en pleine réorganisation stratégique. “Ces alternatives ne s’excluent pas forcément : une fusion avec Cegetel pourrait être suivie d’une introduction en Bourse. Quant au câble, il pourrait être placé dans une société séparée, associant par exemple Louis Dreyfus à des financiers, tels Goldman Sachs”, ajoute les Echos. Ni Cegetel ni LDCom n’ont souhaité commenté ces informations.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur