Vers une nouvelle technologie radio Bluetooth

Réseaux

Objectif de la nouvelle technologie UWB (ultra-wideband Bluetooth), la transmission sans fil de données et vidéo haute définition. Mais deux groupes s’affrontent?

Le standard Bluetooth va évoluer afin de répondre aux attentes de l’industrie pour la transmission de données de plus en plus volumineuses.

La WiMedia Alliance, qui réunit Intel, HP et Microsoft, développe l’UWD (ultra-wideband Bluetooth), et permettra la transmission de données au standard Bluetoooth, mais à la vitesse de l’USB ou du FireWire, et à une distance maximale de 10 pieds (environ 3 m). La technologie devrait être rendue publique dès l’année prochaine, et figurer sur les premiers appareils en 2008, selon Mickael Foley, directeur exécutif du Bluetooth Special Interest Group. La technologie UWB permettra aux appareils Bluetooth de s’identifier et de communiquer entre eux, à grande vitesse. Par exemple, un téléphone portable Bluetooth pourra reconnaître un casque Bluetooth et savoir s’il a reçu ou expédié des données. Ou une caméra numérique pourra transmettre ses images à un téléviseur. “Nous assistons à la convergence de trois secteurs majeurs : l’informatique personnelle, l’électronique grand public et les téléphones mobiles“, rappelle Stephen Wood, président de la WiMedia Alliance. Mais la WiMedia Alliance n’est pas seule à proposer une solution UWB. L’UWB Forum centré sur Freescale propose une technologie différente pour exploiter le même spectre radio, et l’a déjà démontrée. Les deux groupes cherchent à unir leurs projets, mais ont échoué jusqu’à présent. La technologie UWB de Freescale expédie des vibrations rapides sur un large éventail de fréquences. La technologie de WiMedia découpe le spectre en plusieurs canaux et transmet des données simultanément sur chacun d’eux. Il faudra pourtant s’entendre sur un format unique pour satisfaire le marché, que les analystes de ABI Research évaluent à un milliard de ‘gadgets’ Bluetooth livrés par an. La WiMedia Alliance, par sa composition d’acteurs majeurs de l’industrie, pourrait bien emporter le morceau. De plus, WiMedia pourrait proposer d’autres protocoles, avec un standard Wireless USB, et un autre projet basé sur le protocole IP (Internet Protocol) au c?ur du Web, des messageries et des e-mails. Restera la dernière épreuve, obtenir de la Federal Communications Commission aux Etats-Unis et des autres commissions dans le monde l’autorisation d’exploiter la bande juste au-dessus des 6 gigahertz.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur