Via Net.works ne sera pas repris par le britannique Claranet

Cloud

L’hébergeur Internet britannique renonce à acquérir son concurrent Via Net.works. Les pertes seraient plus élevées que prévu et le quorum des actionnaires vendeurs n’a pas été atteint

L’accord signé en mai dernier prévoyant le rachat a été remis en question. Le montant de la transaction était de 26,4 millions de dollars. Claranet a constaté que les pertes étaient plus élevées qu’annoncées.

Via Net.works n’a pas caché être dans une passe difficile, à court de trésorerie, alors que son rachat du français Amen pour 10 millions puis celui de PSINet pour 22 millions, il y a un an, laissaient présager une réelle expansion. Parmi les raisons du renoncement, Via Net.works n’a pas réussi à obtenir une adhésion suffisante de ses associés actionnaires. L’accord signé entre les deux parties a toutefois été partiellement appliqué: Amen a été cédé (pour 9,3 millions). Mais qu’adviendra-t-il de PSInet?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur