Vidéo : le cloud au cœur des offres de dématérialisation d’Esker

CloudLogiciels

Emmanuel Olivier, directeur général Monde d’Esker, revient sur l’importance du cloud dans l’activité de la société, ainsi que sur l’accord signé avec Cegid.

Dans le cadre du salon Documation 2012, qui se déroulait la semaine dernière, nos confrères d’ITespresso.fr ont réalisé et mis en ligne une série de vidéos. Nous avons sélectionné pour vous l’interview d’Emmanuel Olivier, directeur général Monde d’Esker, qui décrit la place que prend aujourd’hui le cloud dans les services de dématérialisation de la société (48 % du CA). Il nous parle également du contrat signé récemment avec le Français Cegid.

Une société en plein essor

Créé en 1985 et basé à Lyon, Esker dispose d’un portefeuille clients de référence qui lui permet d’asseoir sa notoriété, précise ITespresso.fr. Selon le classement Truffle 100, Esker se positionne comme le 21e éditeur de logiciels français et 3e en région Rhône-Alpes.

La société ne semble pas trop souffrir de la morosité économique globale : sur l’exercice 2011, elle affiche un chiffre d’affaires de 36,3 millions d’euros (+13 % à taux de change constant). La conquête du marché américain (facilitée par quatre opérations de rachats de sociétés) soutient la croissance globale de l’éditeur (augmentation de 19 % du chiffre d’affaires réalisée au niveau local). La France représente encore 34 % de l’activité d’Esker.

Parallèlement, le résultat d’exploitation a doublé pour atteindre 3,8 millions d’euros. Le résultat net progresse bien à 2,64 millions d’euros (+40 %).

Crédit photo : © Logostylish – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur