Vidéo : le format H.264 s’impose sur le web

Logiciels

En seulement un an, l’H.264 est devenu le format de compression vidéo le plus populaire du web.

Le très efficace format de compression vidéo H.264 est en train de gagner des partisans sur le web. Une information que nous devons à nos confrères deTechCrunch.

Ainsi, les deux tiers des vidéos diffusées aujourd’hui sur le web utilisent ce format de compression, contre 23 % pour le VP6 (une offre intermédiaire entre l’H.263 et l’H.264), ainsi que 3 % pour l’H.263 et 4 % pour l’Ogg Theora (qui offrent une qualité presque similaire).

Notez que les intitulés du tableau fourni par Encoding.com sont trompeurs : par FLV (Flash Video), il faut comprendre les vidéos FLV encodées en H.263. Flash VP6 désigne les vidéos FLV encodées en VP6. H.264 couvre tous les conteneurs classiques (FLV, MP4 et MOV). Enfin, seule la mention Ogg Theora reste sans ambigüité.

L’H.264 domine donc le marché, ce qui reste logique tant son rapport compression-qualité est bon. Ce dernier permet de réduire la bande passante utilisée par des services comme YouTube ou Dailymotion, ce qui se traduit en de fortes économies. Reste que l’utilisation de ce format n’est pas sans problèmes, le paiement de droits auprès du MPEG LA étant prévu après 2015.

Les éditeurs de navigateurs web se trouvent ainsi pris entre deux feux en ce qui concerne le support natif des vidéos au sein de leurs produits. Opera et Mozilla ont opté pour l’Ogg Theora alors qu’Apple et Microsoft votent pour l’H.264. Plus prudent, Google a tout simplement adopté les deux.

encoding.jpg


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur