VideoCast: Pascal Rialland, SAP France: ‘PME, concurrence?’

Régulations

A l’occasion des Journées SAPPHIRE’06, qui se sont tenues à Paris, les 30 mai, 1er et 2 juin, Silicon.fr a interrogé Pascal Rialland, directeur général de SAP France, sur les orientations PME du groupe, sur la concurrence de Microsoft dans l’ERP et sur la politique de licences

Les Journées SAPPHIRE’06 ont confirmé les orientations stratégiques du numéro 1 des ERP vers les moyennes et petites entreprises. Pour la France, elles ont également fait écho aux récents contrats “fétiches” -celui de Bercy (appel d’offres Chorus) et, tout récent, celui de la Mairie de Paris.

Dans ce contexte, Pascal Rialland, dg de SAP France, répond ici à une question sur la difficulté de toucher les PME. Il concède que la voie n’est pas facile. D’autant moins facile que la concurrence s’est également ostensiblement positionnée sur ce même créneau des entreprises moyennes – cf. les versions Express d’Oracle, notamment. Microsoft constitue un challenger de taille, tout en étant un partenaire (cf. le co-développement de Duet Software) car sa présence est déjà forte dans les PME. Pascal Rialland ne s’esquive pas lorsqu’on lui demande si les politiques de licences sont en train de changer. Radicalement? ______ Pascal Rialland, 42 ans, a rejoint SAP France en novembre 2005, comme dg de la filiale France et Afrique du Nord. Depuis 2000, il était chez SFR, où en octobre 2002, il avait été promu dg de SFR Entreprises. Auparavant, il a été vice-président de Xerox France, où il a débuté sa carrière en 1985. Il est diplômé de l’ESSCA d’Angers. (Photo, DR)


Auteur : José Diz
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur