Vidéoconférence : Google Hangouts se professionnalise

CollaborationDSIMobilitéPoste de travail

Google a annoncé l’extension du service de visioconférence grand public Hangouts à l’offre Apps pour les entreprises. Un pas de plus dans le pré-carré de Microsoft Office 365.

Google fait un pas de plus dans le monde de l’entreprise avec son service de messagerie instantané et vidéocommunication Hangout. Par la voix de Clay Bavor, vice président produits, l’entreprise de Mountain View vien d’annoncer l’introduction de Hangouts dans l’offre Google Apps, les applications dédiées aux usages professionnels.

Autrement dit, toutes les entreprises disposant d’un compte Apps bénéficieront du service de communication texte, audio et vidéo indépendamment, désormais, d’être rattachées à un compte Google+. Le service autorisera des réunions vidéo en haute définition jusqu’à 15 participants simultanés depuis un ordinateur jusqu’à une tablette en passant par un smartphone ou encore n’importe quel grand écran via la solution Chromebox for meeting.

Support 24×7

Google en profite pour annoncer que son service de videomeeting bénéficiera d’améliorations conséquentes dans les prochains mois comme le support des écrans de toutes tailles, l’exploitation de deux monitors et une solution de gestion à distance des réservations de salles de réunion vidéo.

Dans l’immédiat, Hangouts bénéficiera d’un service de support 27×7 par téléphone avec une garantie de disponibilité de 99,9% conforme aux certifications ISO27001, SSAE 16/ISAE 4302 et SOC 2 dont le service est désormais bardé. Une intégration avec le service d’archivage électronique et de conformité des documents Google Apps Vault est programmée pour la fin de l’année. Enfin, Hangouts Apps sera soutenu par de nouveaux partenaires intégrateurs dont Blue Jeans et InterCall.

Concurrencer Lync et Skype

En adaptant le service de vidéocommunication jusqu’alors orienté grand public au monde de l’entreprise, Google vient marcher sur les plates-bandes des références du secteur que sont Polycom, Cisco ou LifeSize, voire les solutions de Citrix, Easynet et surtout Microsoft à travers ses offre Lync (aux entreprises) et Skype (utilisateurs individuels). Avec Gmail (messagerie), Docs (bureautique), Drive (stockage) et, aujourd’hui Hangouts, Google entend donc offrir une alternative dans le cloud de plus en plus crédible à Office 365.


Lire également
Vidéoconférence : le marché mondial recule de 13% sur un an
La vidéoconférence de groupe devient gratuite sous Skype
Communications unifiées : l’UCaas en quête de notoriété en France


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur