Vie privée : des apps iPhone trop friandes du presse-papiers ?

AppsMobilité
iOS 14 presse-papiers

iOS 14 signale les apps qui accèdent au presse-papiers. Le comportement de certaines en la matière a soulevé des questions… et entraîné des réactions.

LinkedIn, Reddit, TikTok… Autant d’applications mobiles dont les éditeurs respectifs ont fait leurs excuses ces derniers jours. En cause, une pratique que la bêta d’iOS 14 a mise en lumière : des accès fréquents – et pas forcément indispensables – au presse-papiers sur iPhone et iPad.

Difficile de louper cette mise en lumière : à chaque accès par une application ouverte, une bannière s’affiche en haut de l’écran.

Des développeurs avaient déjà lancé une alerte en début d’année*, avant que ce dispositif soit mis en place. Ils avaient insisté sur le caractère « non exhaustif » de leur liste, qui comptait une cinquantaine d’applications. Essentiellement de médias (dont Reuters), de jeux vidéo (par exemple PUBG Mobile) et de réseaux sociaux.

Dans cette dernière catégorie, il y avait notamment Viber… et TikTok. Son éditeur, l’entreprise ByteDance basée à Pékin, avait alors promis qu’elle remédierait au problème.

À chacun son motif

Fin juin, il est apparu que la promesse n’avait pas été tenue. Plusieurs utilisateurs en ont encore témoigné ces derniers jours : l’app accédait au presse-papiers quasiment à chaque frappe clavier.

Il semble que la pratique ait finalement cessé. TikTok ne figure plus dans la liste sus-évoquée, mise à jour en date du 30 juin 2020. ByteDance a effectivement soumis à l’App Store une version « corrigée » de l’application. Non sans affirmer que les accès au presse-papiers étaient liés à une fonctionnalité antispam.

Témoin du caractère « non exhaustif » de la liste ici prise en référence, LinkedIn en est absent, alors même qu’il est aussi concerné. « Nous ne stockons ni ne transmettons le contenu du presse-papiers », a expliqué le réseau social par la voie de son vice-président à l’ingénierie. Ses explications restent néanmoins floues.

Le code dit problématique semble lié à la fonctionnalité de complétion automatique de texte. Il a disparu dans la dernière version de l’app LinkedIn, soumise ce week-end sur l’App Store.

Reddit a apporté des garanties similaires quant à l’usage du contenu du presse-papiers. Et promis un correctif pour la mi-juillet. Le problème résiderait dans le composeur de post, qui vérifie les URL pour suggérer des titres.

* Ils avaient par ailleurs constaté que les applications ne consultaient pas d’autres éléments que le texte. Et que certaines n’y accédaient qu’en réponse à des événements bien particuliers, comme la création d’un compte utilisateur. On tombe là dans les usages légitimes, auxquels se tiennent aussi nombre d’applications.

Illustration principale © Apple

Lire aussi :

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur 
Avis d'experts de l'IT