500 000 euros volés : Nausicaa pris dans les filets d’une arnaque aux virements

CloudSécurité

Le centre de la mer Nausicaa a été victime des techniques d’ingénierie sociale d’escrocs aux ordres de virement frauduleux. 4 à 5 % du budget annuel de l’établissement s’est évaporé.

Le centre de la mer Nausicaa de Boulogne-sur-mer (62) vient d’être victime d’une arnaque aux ordres de virement. Montant de la perte : 520 000 euros répartis sur plusieurs virements passés fin juillet (certaines sources parlent même de 600 000 euros), soit entre 4 et 5 % du budget de fonctionnement de Nausicaa. Envoyées vers la Roumanie, ces sommes se sont depuis évaporées sur d’autres comptes. Selon France 3 Nord-Pas-de-Calais, les escrocs se sont fait passer pour un haut responsable d’un cabinet d’expert-comptables bien connu des personnels de Nausicaa. L’établissement a déposé plainte début août auprès du commissariat de Boulogne-sur-Mer.

700 cas depuis 2010

Ce type d’arnaques cible souvent les grandes entreprises. Et repose sur les principes de l’ingénierie sociale, les malfrats commençant par collecter de l’information sur l’organisation ciblée et les personnels qu’ils vont tenter de duper, en exploitant les nouvelles technologies.

Selon La Voix du Nord, l’Office central pour la répression de la grande délinquance financière (OCRGDF) dénombre jusqu’à deux tentatives par jour contre les entreprises françaises et pas moins de 700 faits ou tentatives entre 2010 et 2014, pour des préjudices qui se chiffrent parfois en millions d’euros.

En complément :

Toute l’actualité sécurité sur Silicon.fr


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur