Pour gérer vos consentements :
Categories: OperateursRéseaux

Virgin Mobile conforté dans sa stratégie full MVNO

Contrairement à son ex-maison mère Megastore, Virgin Mobile pète la forme. L’opérateur mobile de réseau virtuel (MVNO) affiche un chiffre d’affaires de 555 millions d’euros en 2012. Soit une progression annuelle de 10%. Tout le monde ne peut pas en dire autant sur le secteur depuis l’arrivée des offres low cost fin 2011.

38.000 nouveaux abonnés

En 2012, Virgin Mobile a augmenté son parc d’abonnés de 38.000 nouveaux clients pour un total de 1,4 million. Ce qui reste modeste. Mais ce n’est plus le nombre, mais la valeur, qui compte aux yeux de l’entreprise.

« Dans un marché où certains offrent des forfaits pour 0 euro, le critère pertinent d’évaluation n’est plus le nombre de cartes SIM activées, mais plutôt le chiffre d’affaires et l’ARPU moyen par client », estime Geoffroy Roux de Bézieux, président de Virgin Mobile, en référence au forfait à 2 euros de Free Mobile rapporté à 0 pour ses abonnés Freebox.

Les souscripteurs d’un forfait maison composent désormais 78% des 1,8 million de clients de Virgin Mobile contre 68% fin 2011. Le taux de clients prépayés recule donc de 32% à 22% (-236.000 clients). Cette croissance de la base abonnés a permis l’augmentation du revenu mensuel par utilisateur (Arpu). Il passe de 22,2 euros en 2011 à 24,6 euros l’année dernière. Soit une hausse également notable de 11%.

600.000 bénéficiaires

Cette croissance est notamment le fruit de la stratégie de full MVNO, ou MVNO dégroupé, que Virgin Mobile a mise en place en 2011.

En investissant dans son propre cœur de réseau, tout en s’appuyant sur l’infrastructure mobile de SFR et, toujours, Orange pour les abonnés historiques, l’opérateur alternatif est mieux à même de tirer parti de la commercialisation de ses services personnalisés.

«  La croissance de 10% du chiffre d’affaires, que nous affichons cette année encore, nous conforte dans notre choix stratégique de privilégier la valeur par rapport au volume et dans notre choix innovant du modèle Full MVNO », justifie Geoffroy Roux de Bézieux.

Le groupe rappelle que toutes les nouvelles offres lancées en 2012 sont hébergées sur le nouveau cœur de réseau. Fin 2012, 600.000 clients bénéficiaient de la nouvelle architecture. Soit un tiers de son parc total.


Les smartphones low cost des opérateurs

Les smartphones à moins de 100 euros des opérateurs mobiles…

Image 1 of 7

Huawei U8350
Le Huawei U8350, 49 euros TTC chez Free Mobile.

Recent Posts

5 chiffres du marché de l’emploi cadre dans l’informatique

Métiers, secteurs, volumes d'offres... Le point, à partir des données de l'Apec, sur quelques indicateurs…

3 jours ago

Serverless : comment Airbus a développé son app de tracking W@y Oversize

Airbus a mis en place Squid, une équipe spécialisée qui a créé un pipeline de…

3 jours ago

Open Web Search : vers un Google européen ?

En gestation depuis 2019, le projet Open Web Search se lance officiellement, à l'appui d'un…

3 jours ago

Java 19 : 7 améliorations pour les développeurs

Des modèles étendus d'enregistrement au portage sur Linux/RISC-V, Java 19 est pensé pour renforcer le…

3 jours ago

Adrien Vandeweeghe prend la direction de Trellix en France

Le nouveau directeur de Trellix a pour mission de développer commercialement la filiale française, dont…

3 jours ago

Mainframe : une initiative de modernisation à la Fondation Linux

L'Open Mainframe Project dédie un groupe de travail à la question de la modernisation. La…

3 jours ago