Virgin Mobile rejette l’offre de NTL

Cloud

Pas (encore) de ‘quadruple play’ pour le géant britannique du câble et des télécoms

A l’unanimité le conseil d’administration de Virgin Mobile a repoussé l’offre de rachat de 1,4 milliard de dollars formulée par NTL.

L’opérateur britannique virtuel, contrôlé par l’homme d’affaires Richard Branson, a sèchement expliqué que l’offre potentielle “sous-évaluait de manière significative Virgin Mobile”. NTL, deuxième groupe télécoms du pays, souhaitait proposer au plus vite des offres ‘quadruple play’ combinant accès haut débit à Internet via l’ADSL, la télévision, la téléphonie fixe et la téléphonie mobile apportée par Virgin, cinquième opérateur britannique. Le groupe rêve de devenir dès que possible un acteur global incontournable des médias et des télécoms, réunissant sous la marque Virgin toutes ses activités. Pour autant, rien n’est perdu. Ce refus de Virgin est certainement le prélude à une surenchère -de NTL ou d’autres opérateurs…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur