Virgin Mobile va fusionner avec NTL pour 962 M £

Régulations

C’est confirmé. La branche mobile du groupe de Richard Branson, valorisée à 962,4 millions de livres Sterling (1,38 milliard d’euros ou 1,67 milliard de dollars), accepte de fusionner avec NTL, numéro-un du câble au Royaume-Uni

C’est officiel: au moment où Virgin Mobile débarque en France (

lire notre article de ce 2 avril), la maison mère -Virgin Mobile Holdings PLC- confirme qu’elle accepte une offre d’absorption du câblo-opérateur britannique NTL. Les deux parties se sont mis d’accord sur une valorisation de 962.4 millions de livres Sterling (soit 1,67 milliard de dollars). La nouvelle entité ainsi constituée donnera naissance “au premier opérateur télécoms ‘quadruple-play‘ au Royaume-Uni: il proposera l’Internet haut débit, la téléphonie fixe, le câble TV et une offre de télécoms mobiles. Virgin Group, qui détenait 71 % de sa filiale mobile, a choisi l’option ‘cash’ et actions. Le groupe conservera donc 10,7 % de la nouvelle entité. Les autres actionnaires disposent de trois options : en ‘cash’, en actions NTL ou action et ‘cash’. Rappelons que Virgin Mobile est un opérateur MVNO (virtuel), qui se fournit chez T-Mobile, une division du géant allemand de Deutsche Telekom AG. La nouvelle entité continuera d’être diffusée sous le nom de Virgin pendant 30 ans, selon un accord passé avec le groupe de Sir Richard Branson. En contrepartie, Virgin Group recevra 0,25 % des revenus de l’entité ? plafonné au minimum à 8,5 millions de livres ? au titre de la licence de la marque. L’accord ne concerne pas Virgin Mobile USA, même si Richard Branson est le principal actionnaire des deux groupes. Engagé dans l’intégration de Telewest, NTL a indiqué que Virgin Mobile va continuer d’évoluer seul pendant un an. Le groupe pourrait cependant rapidement adopter la marque Virgin sur ses offres de services Internet et de télévision par câble.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur