VirtualBox 3.0 supportera le multitraitement symétrique multiprocesseurs

Logiciels

VirtualBox 3.0 supportera jusqu’à 32 processeurs virtuel. L’hyperviseur reconnaitra aussi l’OpenGL 2.0.

L’information est tombée sur la liste de diffusion officielle du projet : l’outil de virtualisation VirtualBox (un produit tombé dans l’escarcelle de Sun Microsystems) va connaitre des évolutions majeures dans sa mouture 3.0.

Tout d’abord, les systèmes d’exploitation virtualisés pourront bénéficier de la puissance de l’ensemble des cœurs et processeurs disponibles sur la machine, dans la limite de 32 processeurs virtuels. Attention toutefois, car la présence d’instructions d’accélération matérielle de la virtualisation au sein du processeur physique sera nécessaire pour bénéficier de cette avancée.

Le support 3D sera également largement amélioré : les systèmes hôtes Windows, Linux et Solaris profiteront tous de l’accélération OpenGL 2.0. De plus, sous Windows, il sera possible d’utiliser les jeux et applications nécessitant Direct3D 8 ou 9.

D’autres modifications seront intégrées comme un support des clients RDP 7 de Microsoft, une meilleure gestion de l’IO-APIC et de multiples corrections de bogues. Le support de la spécification OVF 1.0 (Open Virtualization Format) sera également en progrès. Un bon point pour assurer l’interopérabilité entre les diverses solutions de virtualisation. À terme, cette spécification devrait être totalement intégrée aux offres de Citrix, Microsoft et VMware.

Une première version bêta de VirtuaBox 3.0 est disponible à cette adresse. Elle est compatible avec Windows, Linux, Mac OS X et Solaris.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur