VirtualBox 3.2.10 supporte les distributions Linux de nouvelle génération

LogicielsVirtualisation

L’application de virtualisation de bureau VirtualBox se modernise et supportera maintenant les distributions Linux Ubuntu 10.10 et Fedora 14.

Oracle vient de livrer une version de maintenance de son outil de virtualisation desktop, VirtualBox 3.2.10. Au menu, la correction de très nombreux problèmes dont certains empêchaient l’utilisation des moutures les plus anciennes des OS Microsoft (comme DOS ou les premières versions de Windows).

Les performances des machines virtuelles employant plus de 2 Go de mémoire vive devraient également être en progrès. Enfin, et c’est probablement l’élément le plus important, les nouvelles distributions Linux comme l’Ubuntu 10.10 et la Fedora 14 sont supportées. Une information dévoilée par Oracle, et relayée par nos confrères de Génération-NT. Le support du serveur X.Org 1.9 par les composants additionnels de VirtualBox 3.2.10 est ainsi de la partie.

Le support du noyau Linux 2.6.36 est aussi amélioré. Les ingénieurs d’Oracle semblent ici préparer le terrain pour les futures distributions Linux, cette version du kernel étant toujours en cours de développement. Dernier point, le support du standard OVF (Open Virtualization Format), qui facilite l’interopérabilité entre les diverses offres de virtualisation, a été rénové.

VirtualBox 3.2.10 est disponible en moutures Windows, Mac OS X, Linux et Solaris depuis cette page web. Une version open source, expurgée de quelques fonctions, est également accessible.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur