Virtualisation : 55 % de croissance en zone EMEA selon Gartner

Logiciels

Le marché européen est tiré par trois pays : Royaume-Unis, Allemagne et France

L’institut Gartner pense que le marché de la virtualisation va fortement progresser en 2009, en particulier dans la zone EMEA (Europe, Middle East & Africa). Il pourrait ainsi passer de 330 millions d’euros en 2008 à 512 millions d’euros en 2009, soit un bond de près de 55 % !

La gestion des serveurs virtualisés grimperait de 54,3 % (158,7 millions d’euros à 244,8 millions d’euros). Ceci se ferait au détriment de l’infrastructure, qui passerait de 159,2 millions d’euros à ‘seulement’ 211,5 millions d’euros (soit une hausse de 32,9 %). Enfin, le marché des environnements de bureau virtualisés pourrait exploser en passant de 12,9 millions d’euros à… 56,2 millions d’euros, soit une croissance d’un facteur de 4,36 fois !

Le marché est dominé par le Royaume-Uni, l’Allemagne et la France, qui comptent pour 89 % des montants constatés en 2008 (294,4 millions d’euros) et 88 % de ceux prévus pour 2009 (soit 451 millions d’euros).

« Le marché EMEA devrait être un moteur important de la croissance mondiale », déclare Rene Millman, analyste senior chez Gartner. « Cette croissance sera conduite par le désir de réduire les coûts, de mieux utiliser les ressources disponibles et de simplifier la gestion du parc. Attention toutefois, car la récession qui touche actuellement les différentes économies des pays de la zone EMEA pourrait s’avérer un frein à court terme pour l’adoption des technologies de virtualisation », prévient cet analyste.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur