Virtualisation : sortie de Xen 3.4

Réseaux

Haute disponibilité, meilleur accès aux périphériques et économies d’énergie sont au cœur de cette nouvelle version.

La mouture 3.4 de l’hyperviseur open source Xen vient de faire son apparition. Elle apporte plusieurs nouvelles fonctionnalités qui font de cette solution une offre toujours plus professionnelle.

Tout d’abord, Xen 3.4 intègre la technologie XCI (Xen Client Initiative), qui permet d’améliorer l’accès aux périphériques physiques. C’est une première étape qui mènera sans aucun doute à de multiples autres avancées dans ce domaine.

Cette mouture apporte aussi un ensemble de fonctionnalités qui permettra d’augmenter le taux de disponibilité des machines virtuelles, et qui est regroupé sous la dénomination RAS (Reliability – Availability – Serviceability). Taux de disponibilité maximal, système de sauvegarde, tolérance de panne… Voilà qui saura satisfaire les administrateurs de datacenters.

Le support de la technologie Viridian fait également son apparition. Il permettra au logiciel de reconnaitre les pilotes Hyper-V utilisés dans les OS hôtes. Une bonne nouvelle.

Enfin, Xen 3.4 met l’accent sur les économies d’énergie en améliorant les algorithmes utilisés pour gérer le processeur. Le contrôle de la fréquence et de la tension électrique de la puce est plus fin et l’hyperviseur supportera dorénavant le mode deep-sleep.

Xen 3.4 peut être téléchargé à partir de cette page web. Notez que les informations portant sur la future mouture 4.0 se trouvent ici.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur