Virus Blaster: le jeune inculpé n’était qu’un pion

Sécurité

Le jeune hacker arrêté par le FBI n’aurait pas eu de lien direct avec la propagation du ver

Le FBI est allé un peu vite en besogne… Comme nous l’indiquions dans notre édition du lundi 1er septembre, l’arrestation du pirate responsable de la propagation de Blaster laissait sceptiques les professionnels.

Ils avaient donc raison. Les autorités fédérales ont en effet indiqué que Jeffrey Lee Parson, 18 ans, n’a pas de lien direct avec la propagation du dévastateur ver Blaster qui a infecté des centaines de milliers de PC à la mi-août. En fait, le jeune homme s’est contenté de modifier le ver, il n’en n’est pas à l’origine. “Nous avons à faire à un copieur”, qui a récupéré le ver sur l’Internet, qui “l’a simplement modifié” avant de le réinjecter sur le web, déclarait ainsi dès dimanche Kevin Mitnick, un pirate bien connu. Le FBI va donc devoir se remettre au travail. Mais l’enquête sera difficile. De l’avis de tous, le ou les véritables auteurs de Blaster sont autrement plus malins et discrets que le pauvre Parson, simple pion dans cette affaire.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur