Virus: les nouveaux sont plus rapides, plus malins

Sécurité

Symantec avertit : avec des virus de plus en plus rapides et complexes, il devient difficile de se protéger contre les dangers qu’ils véhiculent

Dans son dernier rapport ‘Internet Security Threat Report’, le fournisseur de services de protection californien Symantec fait le constat de l’évolution des techniques des hackers, les ”

blended threats” ou ‘menaces combinées’, qui associent les modes opératoires et processus de différents virus dans leurs attaques.

Sur le premier semestre 2003, les virus autonomes, c’est-à-dire capables de pénétrer dans les ordinateurs en exploitant les réseaux ou les e-mails, ont représenté 60% des attaques virales, ces virus ciblant plus particulièrement les logiciels et applications de Microsoft.

Les ‘méchants garçons’ (bad guys) continuent de se focaliser sur les vulnérabilités des produits serveurs web de Microsoft, et sur Internet Explorer” a déclaré Tony Vincent, responsable des architectures de sécurité de Symantec.

26 jours entre deux versions

26 jours, c’est le délai moyen constaté entre deux vagues d’attaques virales provenant de versions différentes d’une souche virale commune ! “La vitesse de propagation des ‘menaces combinées’ s’accroît, elle aussi“. De quoi inciter les utilisateurs à renouveler rapidement leurs mises à jour !

Symantec craint d’assister à de plus fortes propagations de vers résultant de la surcharge des matériels de réseaux, réduisant leur trafic, et menaçant l’usage individuel et professionnel d’Internet“.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur