Virus Sober.S : 30% des mails reçus en entreprise ?

Sécurité

La dernière variante du virus engorge les messageries professionnelles

Sober poursuit son travail de sape. La variante S du virus, apparue le 3 mai dernier, se propage massivement par courriels, faisant croire aux internautes qu’ils ont gagné des billets pour la prochaine Coupe du monde de football. Et comme d’habitude, ce sont les messageries des entreprises qui sont les premières touchées.

L’équipe CSRT d’Aladdin a ainsi constaté une augmentation de 30% du trafic d’e-mails résultant d’une croissance de 400% des virus liés à Sober.s. Conséquence, 30% des e-mails reçus sur les réseaux d’entreprise sont contaminés essentiellement par ce virus. Dans le même temps, constate Aladin, la quantité des ‘spams’ reste quasiment identique mais leur part relative tombe à 60%, alors que les e-mails légitimes ne représentent plus que 9%. Il s’agit d’une augmentation exponentielle de l’activité virale puisque, il y a seulement quelques jours, on estimait qu’entre 65 et 70% du volume total d’e-mails était constitué de ‘spams’, que 10 à 15% d’entre eux contenaient des virus et que seulement 20 à 25% du trafic pouvait être considéré comme légitime.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur