Virus: Zafi.C s’attaque au Premier ministre de Hongrie

Sécurité

Mais aussi à Google et à Microsoft

L’un des vers les plus virulents de ces derniers mois repart à l’attaque. La version C de Zafi vient de faire son apparition sur les réseaux, prévient l’éditeur de sécurité Sophos.

Son objectif est simple. Faire tomber le site Web du Premier ministre hongrois par le biais d’une attaque par deni de service. Zafi.C est un mass mailer avec des lignes d’objet telles que ?Re : Hey buddy !’ et ?Re : very sick little girl !’, destinées à convaincre le destinataire d’ouvrir le fichier infecté joint au message. Une fois exécuté, le ver lance son attaque DoS. Il faut souligner que le corps du mail peut être écrit en français: “Tu es la pour moi. Je te sens pres de moi. Notre amitie m’est precieuse. Je t’aime beaucoup”… Selon Sophos, il peut s’agir d’une réaction à la récente formation d’un nouveau gouvernement par l’homme d’affaires millionnaire Ferenc Gyurcsany, devenu Premier ministre de Hongrie. Zafi.B, la précédente variante du ver dont la propagation a été massive depuis juin dernier contenait déjà un message appelant au rétablissement de la peine de mort en Hongrie. Toujours selon Sophos, le ver serait également programmé pour attaquer les sites internet de Google et de Microsoft.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur