Visioconférence : Cisco lance la téléprésence mobile

Poste de travail
Cisco Ava 500

Avec l’Ava 500, système qui associe l’offre de TelePresence EX60 à un robot amovible, Cisco instaure l’environnement de visioconférence de bureau mobile.

Cisco profite du salon InfoComm 2013 d’Orlando (du 12 au 14 juin) pour présenter l’Ava 500. Il s’agit d’une nouvelle solution de téléprésence… mobile. L’appareil s’appuie sur la solution de TelePresence EX60 de l’équipementier posé sur un support amovible « intelligent » conçu par la société iRobot.

Concrètement, l’Ava 500 se compose d’une plate-forme robotique amovible surmontée de la solution de visioconférence de Cisco : à savoir un écran de 21,5 pouces en haute définition (1920 x 1080 points), une caméra orientable avec zoom, du son HD et un micro.

« La vidéo sur tablette apportait déjà une certaine mobilité, mais nous souhaitions passer à un niveau supérieur, explique François Moïse, responsable de la division Collaboration chez Cisco France. Nous avons intégré l’équipement de TP EX60, pour rendre la communication collaborative mobile. L’idée est de donner l’impression que la personne est à côté pour rendre la collaboration efficace. »

Cisco Ava 500
L’Ava 500 de Cisco élargit la notion de mobilité des systèmes de téléprésence (photo Cisco).

Avec l’Ava 500, Cisco reproduit les conditions de communication audiovisuelle d’un poste de travail ou d’une salle de réunion à partir d’un système mobile, donc. « Pas de compromis avec la qualité », insiste François Moïse qui rappelle que « 70% de la communication est non vocale ».

Monté sur roulettes, l’écran haute résolution, réglable verticalement, et toutes ses interfaces de communication sont ainsi en mesure d’évoluer au sein de l’espace plan d’une organisation, que ce soit des bureaux ou une usine de production, des entrepôts, etc. Le robot se programme et se contrôle à l’aide d’une simple interface iPad. L’utilisateur peut préciser la destination de l’appareil en indiquant un lieu sur une carte, en désignant une salle précise de l’entreprise ou encore le nom d’un employé. Il est également possible de l’appeler à soi.

Deux modes de déplacements sont proposés : privé ou public. Dans le premier cas, l’image de l’écran reste vide. Dans le second, l’interlocuteur s’affiche sur l’écran et voit l’environnement que traverse le robot. Il peut alors s’arrêter en chemin pour entreprendre une conversation avec un collègue. Une fois la communication terminée, le robot retourne automatiquement à sa base pour se recharger. Une autonomie de 6 heures est annoncée.

Cisco Ava 500
Le système de téléprésence mobile Ava 500 de Cisco rapproche les expertises au plus près du terrain (photo Cisco).

La transmission des données, elle s’effectue évidemment en wifi. Il faudra donc que l’entreprise s’assure de disposer d’une capacité réseau suffisante pour garantir la qualité de transmission des images et son haute définition du système de visioconférence. Quant à son intégration sur le réseau, l’Ava 500 « se comporte comme n’importe quel équipement de visioconférence », indique le responsable. De l’Ava 500 vers un poste de travail, une salle de téléprésence, tablette ou même autre Ava 500, la communication en vidéo peut alors s’établir d’un bout à l’autre de la planète.

L’Ava 500 sera commercialisé début 2014. A des tarifs non encore précisés. Présenté comme une extension de la gamme de solutions de visioconférence de Cisco, le robot de téléprésence sera proposé à l’achat ou sous forme de service. L’offre n’a pas de vocation verticale pour l’heure.

Cisco n’est pas le premier à s’intéresser à la visioconférence montée sur roulette. En France, la société Gostai a conçu le Jazz, un « petit » robot présenté dans le cadre de l’événement LeWeb’12. « Aujourd’hui, d’autres ont ce type d’approche, mais la difficulté est d’être capable de rendre le produit industrialisable et d’intéresser le marché. Nous apportons de l’innovation industrialisable, se défend François Moïse. Et selon lui, c’est une première. »


Voir aussi

Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes
Silicon.fr fait peau neuve sur iOS


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur