Pour gérer vos consentements :

Visioconférence : Google livre Meet en kit

Le terme Chromebox a-t-il fait son temps ?

Voilà près de dix ans que Google l’a adopté pour désigner les PC fixes sous Chrome OS.

Samsung avait été le premier à se lancer sur ce segment, en 2012.

Asus avait attendu 2014, mais s’était distingué en montant, avec Google, un kit de visioconférence, sous le nom « Chromebox for meetings ».

Ce kit comprenait une Chromebox en Core i7 et du matériel Logitech (caméra + combiné micro/haut-parleur + télécommande).

D’autres constructeurs ont rejoint le catalogue au fil des années, à l’image de Dell et de HP.

Tous deux ont aujourd’hui disparu du catalogue. Quant à la marque « Chromebox for meetings », elle est devenue « Matériel Google Meet », en référence au logiciel de visioconférence.

Partenaire depuis 2016 avec son PC tout-en-un Chromebase, Acer est toujours de la partie. Le modèle qu’il propose actuellement embarque un Core i7-8650U, 4 Go de RAM et 128 Go de SSD. Le tout avec un écran tactile de 23,8 pouces.

« Ex-Chromebox »

L’arrivée de kits sous la marque Logitech est plus récente (début 2019). L’offre comprend trois packs basés sur une Chromebox en Core i7 avec 32 Go de RAM et 128 Go de SSD. Tous incluent un écran tactile de 10,1 pouces à connectique USB*. La différence se fait au niveau du matériel audio-vidéo : on va d’une caméra Meetup à un bundle Rally Plus doté de 2 micros et de 2 barres de son.

Et Asus dans tout ça ? À l’heure actuelle, le groupe taïwanais propose deux kits fondés sur une Chromebox en Core i7 8e génération, avec 4 Go de RAM et 32 Go de SSD.
Google vient d’en annoncer la mise à jour. On reste sur la même génération de processeur, mais la capacité de stockage passe à 128 Go et la connectique USB s’enrichit (6 ports). Pour ce qui est de la marque, il faut désormais dire « Google Meet Compute System »… « ex-Chromebox », nous précise-t-on.

À ces deux kits dont le lancement est prévu pour fin juin s’en ajoutera un troisième. Baptisé Starter, il ouvrira la gamme tarifaire, à un prix de base de 1 915 € HT. Au menu, le « Compute System »; une caméra Huddly, un combiné micro/haut-parleur estampillé Google et une télécommande à clavier.

Les deux autres kits substituent à la télécommande le même écran tactile que celui des packs Logitech. Le premier, destiné aux petites salles de conférence, est annoncé à 2 320 €. Le second, pour les plus grandes salles, est à 1 970 €… hors caméra (modèle recommandé : Logitech PTZ Pro 2).

Le contrôle vocal des réunions avec l’Assistant Google est accessible en bêta sur les kits Asus, uniquement en anglais.

De nouveaux kits sont également en préparation avec Logitech, annonce Google sans plus de précisions.

* L’écran dispose aussi d’une entrée HDMI. Les packs Asus offrent la possibilité de chaîner jusqu’à 5 haut-parleurs.

Illustrations © Asus, Google & Logitech

Recent Posts

Cyberscore : comment le « Nutri-Score de la cyber » prend forme

Forme, portée, mise en œuvre... Plus d'un an après le dépôt de la proposition de…

11 heures ago

AWS re:Invent 2021 : les annonces au premier jour

Comment évolue la stratégie produit d'AWS ? Retour sur quelques annonces qui ont jalonné la…

13 heures ago

Cybersécurité : Quest Software racheté 5,4 milliards $ par Clearlake

Quest Software (gestion IT, cybersécurité, intelligence des données) passe sous le contrôle du fonds d’investissement…

15 heures ago

Firewalls : qui sont les principaux fournisseurs ?

Qui sont les têtes d'affiche des firewalls et qu'attendre de leurs offres respectives ? Éléments…

18 heures ago

La France a-t-elle les moyens de mesurer la menace ransomware ?

La France a-t-elle les outils pour évaluer la menace ransomware ? Éléments de réponse sous…

2 jours ago

Antitrust : Nextcloud rallie l’écosystème français contre Microsoft

Une dizaine d'entreprises françaises se liguent à la plainte que Nextcloud a déposée en début…

2 jours ago