Visioconférence : Vidyo virtualise sa passerelle et son portail

Poste de travail
Vidyo

En virtualisant ses solutions de visioconférence, Vidyo entend accélérer leur déploiement auprès des entreprises et fournisseurs de services.

« Fin 2013, toute la solution sera virtualisée », nous avait précisé Stéphane Cuziat lors de notre rencontre, en février dernier, avec le responsable France de Vidyo. L’éditeur de solutions de visioconférence a confirmé, la semaine dernière, la sortie prochaines de versions virtualisées de son offre.

VidyoGateway et VidyoPortal seront ainsi disponibles en Virtual Editions (VE) dans le courant de ce deuxième trimestre. Le premier assure l’interopérabilité avec les systèmes MCU, SIP et H.323 traditionnels avec la technologie de Vidyo H.264 SVC par routage de paquets. Le second se traduit par un portail permettant aux utilisateurs de gérer leurs contacts et organiser rapidement une visioconférence tout en offrant des capacités étendues d’administration centralisée aux responsables informatiques.

Le déploiement à grande échelle facilité

Ces éditions VE, qui parachèvent la virtualisation des principaux composants de l’infrastructure de Vidyo, intéresseront principalement les entreprises qui ont déjà entrepris la virtualisation de leurs applications, ainsi que les fournisseurs de services. L’offre s’inscrit comme un avantage face au modèle MCU difficile à virtualiser pour faciliter les déploiements à grandes échelles de solutions de visioconférence sur des zones géographiques étendues.

Selon Vidyo, la virtualisation des infrastructures permettra l’adoption en masse de services évolutifs de visioconférence au prix d’un service d’audioconférence. « Mais il faut réserver une consommation importante en capacité de traitement du routeur », souligne Stanislas Petit, responsable des partenaires chez Vidyo. Les solutions virtualisées de Vidyo s’appuient notamment sur les technologies VMware avec lequel l’éditeur affiche le plus haut niveau de partenariat.

Cloud privé, public, hybride

« Notre solution vidéo est compatible avec tous les types de déploiement, qu’ils soient sur site, dans un Cloud privé, dans le Cloud public ou hybride, indique Amir Shaked, vice-président senior de la gestion produit chez Vidyo. En incorporant les licences flottantes et le déploiement en cascade dans son modèle de licences, Vidyo augmente encore davantage les bénéfices offerts par la virtualisation. »

De quoi accélérer des ventes dynamiques. Sur 2012, Vidyo a enregistré une augmentation de 68% de ses commandes pour une croissance consolidée de 435% sur deux ans (mais sans publier le chiffre d’affaires effectif de référence, le chiffre de 100 millions de dollars est néanmoins évoqué). Une croissance qui dépend de plus en plus des marchés à l’international puisque 51% des commandes proviennent désormais de l’extérieur des Etats-Unis, son marché natif.

Nouveau programme revendeurs

Les ventes devraient s’accélérer en France notamment. Après avoir formé son réseau d’une cinquantaine de partenaires pour la distribution de ses solutions sur le territoire, Vidyo annonce la mise en place d’un nouveau programme de sélection de ses revendeurs.

Objectif : resserrer les liens avec une vingtaine de ses partenaires clés pour mieux couvrir les marchés parmi les profils suivants :

  • Spécialiste IT ;
  • Spécialiste en communications unifiées ;
  • Spécialiste audiovisuel ;
  • Intégrateur généraliste ;
  • Spécialiste de la santé ;
  • Opérateurs/hébergeurs.

« Nous allons évidemment poursuivre l’élargissement du réseau et continuer à rationaliser l’existant pour concentrer nos efforts dans l’accompagnement des acteurs les plus dynamiques ou prometteurs par marché, indique Stéphane Cuziat. Pour en citer quelques-uns, c’est le cas de Cap Synergy, ConsortNT, DCI, Foliateam, Imakys, IPline, Lemanvisio, Nextvisio…  »

Nouveau client de visio

En 2013, Vidyo entend également accélérer son offre White Label qui permet à certains partenaires de commercialiser des services managés de visioconférence en marque blanche. Et la virtualisation des technologies de l’éditeur ne pourra que faciliter le déploiement de ces services personnalisées au travers d’offres VaaS/SaaS.

Notons enfin que, fin avril, Vidyo présentera un nouveau client de visioconférence. Il devrait se rapprocher de Microsoft Lync, intégrer une fonctionnalité de messagerie instantanée, le partage de document depuis une application mobile et la possibilité de se connecter directement depuis un navigateur sans avoir de client à installer comme c’est aujourd’hui le cas. Une solution toujours plus riche et plus simple.


Voir aussi
Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur