Visitez l’Exposition Universelle de Shanghai en 3D sur votre ordinateur

Logiciels

Visitez en immersion totale sur 360 degrés l’Exposition Universelle de Shanghai grâce à 3DVIA Virtools, une application développée par Dassault Systèmes.

Vous ne pouvez pas vous déplacer jusqu’à Shanghai ? Dassault Systèmes a pensé à vous. Ce n’est pas le dernier slogan de la société mais bien l’une de ses dernières créations. 3DVIA Virtools, en l’occurrence. Une application gratuite permettant la visite intégrale et de manière interactive de l’enceinte française exposée en Chine.

C’est la pause déjeuner, évadez-vous, optez pour une balade numérique en 3D. Direction le site, loguez-vous (inscrivez-vous). C’est déjà en anglais, c’est facile. Bande son spéciale pour le monde merveilleux de la Chine, pour vraiment faire « comme si vous y étiez » et un passage obligé : le téléchargement du plugin 3DVIA pour pouvoir visiter ces fameux pavillons .

Panorama, vue du ciel, intérieur du Pavillon…

Ça y est, c’est parti. Vous êtes sur la page de l’exposition divisée en 5 zones, vous choisissez la « C », celle du « France Pavilion » conçu par l’architecte Jacques Ferrier. Exercez-vous tout d’abord à faire quelques tours à l’extérieur. Plusieurs possibilités sont envisageables, grâce aux touches en haut à droite: « panorama » qui offre une vaste vue du pavillon, « bird’s eye » qui offre une vue aérienne du bâtiment… et « enter» pour pénétrer à l’intérieur du pavillon.

frenchpavilion_exterior.jpg

A l’aide de votre souris (que vous éviterez de remuer brusquement pour ne pas perdre le contrôle de la visite), vous vous déplacez dans l’ensemble du bâtiment. Tout est « réel » puisqu’élaboré à partir des « plans originaux du Pavilion France ».

Une impression de jeu vidéo pour un bâtiment bien réel

Des extraits de film aux tableaux des plus grands peintres français issus du Musée d’Orsay en passant par le jardin, des plus romantiques, vous aurez un très bon aperçu de ce bâtiment. Les images ne sont pas aussi nettes que sur votre téléviseur bien sûr, vous avez surtout l’impression d’être dans un jeu vidéo, ce que confirme à 20Minutes.fr Frédéric Py, l’un des créateurs de l’application développée par une équipe d’une dizaine de personnes. Il s’est appuyé sur des « vues d’artistes permettant de recréer les ambiances et les couleurs » pour finaliser l’application.

Egalement disponible, rapporte Dassault Systèmes, la section « Musée d’Orsay », la réplique virtuelle du musée parisien : « Les Chinois voulaient que soient récréées des expositions n’existant pas sur le site », précise Frédéric Py au quotidien gratuit. Cette section donne « la possibilité de « transformer » certains tableaux, comme Le Déjeuner sur l’Herbe de Manet, en leur donnant une « vue 3D ».» Impressionnant.

paintings333.jpg

Rassasié après une petite heure de balade virtuelle, vous vous dites que vous aussi vous faites (presque) partie des cent millions de gens qui se rendent à l’Exposition Universelle la plus fastueuse de ce début de siècle, mais sans avoir à faire la queue.

D’après Dassault Systèmes, « l’Expo Online sera conservée au-delà de la manifestation réelle, créant ainsi une exposition virtuelle permanente… ». Avec la France, 22 pays ont choisi 3DVIA Virtools pour modéliser leurs pavillons. Une belle exposition démonstrative pour Dassault Systèmes.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur