Vista: 7 millions de PC l’utiliseraient en France en 2007?

Régulations

En partenariat avec Microsoft, IDC Europe a mené une étude sur l’impact économique que pourra avoir l’introduction du futur Windows sur les 3 ans à venir en Europe: hypothèses sur le nombre de PC qui en seront dotés, incidences sur l’écosystème et sur les emplois

Qu’il y ait ou non objections de la Commission de Bruxelles, Vista va débarquer en Europe. Au passage, Microsoft France (Didier Burdinat) confirme le calendrier: introduction des versions ‘entreprise’ en novembre et celles pour le grand public en janvier.

Selon les prévisions d’IDC, en 2007, Microsoft devrait livrer 105 millions d’unités du nouveau système d’exploitation dans le monde.

Et sur les 6 pays européens “référents” où a été menée une récente étude d’IDC (Royaume-Uni, Allemagne, France, Espagne, Danemark et Pologne), ce sont 30 millions d’exemplaires de Vista qui seront écoulés l’an prochain, ce qui générera 3 milliards de dollars de revenus à Microsoft sur cette seule région.

Pourtant IDC constate que ce montant ne représente que 1% des dépenses totales dans le secteur IT, et 5,6% des dépenses dans le logiciel sur l’Europe…

Pour la France, 7 millions d’ordinateurs devraient utiliser Vista en 2007. Pour l’essentiel, il s’agira de machines neuves.

Mais l’objet de l’étude n’était pas de tenter de chiffrer combien de postes de travail ou combien d’entreprises vont effectivement migrer -et quand?-, vers le nouveau système d’exploitation.

Le but de cette étude européenne n’était pas de prévoir quelle serait la migration de la base installée de Windows vers Vista…“, a prévenu Alain Pétrissians, consultant senior chez IDC France.

L’étude vise d’abord à mettre en avant ce que l’arrivée de Vista va générer en “business”: activités économiques, création d’emplois, notamment auprès de l'”écosystème” de Microsot: les partenaires -revendeurs, intégrateurs systèmes ou de solutions “clés en main”, développeurs de logiciels, partenaires directs ou “tierces parties”…

Sur les six pays européens “référents” de l’étude, l’impact serait non négligeable parmi les salariés du secteur IT en général (services informatiques -IT- et partenaires inclus) : IDC estime que 20% d’entre eux vont être professionnellement occupés à mettre en oeuvre cette migration vers Vista – ce qui représenterait 248.000 personnes en France…

Toujours sur les 6 pays étudiés, plus de 150.000 sociétés vont produire, vendre ou distribuer des produits et des services fonctionnant sur Vista. La part de la France représentera environ 35.000 postes.

Autre affirmation quelque peu peremptoire sur les retb;

Pour chaque dollar de revenu chez Microsoft en 2007, l’écosystème derrière Microsoft recueillera un peu plus de 13 euros

Les systèmes d’exploitation peuvent être considérés comme les moteurs des architectures système. Et l’impact d’un nouvel OS est important sur l’écosystème “IT” -constate l’étude, sans grande originalité.

Le lancement de Vista devrait concerner plus d’un million de ‘jobs’ sur les 6 pays étudiés, et devrait générér la création de 50.000 nouveaux postes. Pour chaque euro déboursé sur Vista, ce serait 13 euros qui seraient dépensés dans l’écosystème


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur