Visual Studio 2010 Load Test Feature Pack propose des tests de performances virtuellement illimités

Cloud

Les abonnés Visual Studio 2010 Ultimate avec MSDN pourront dorénavant lancer des tests de performance et de montée en charge avec un nombre illimité d’utilisateurs virtuels.

Jusqu’à maintenant, l’outil de développement Visual Studio 2010 Ultimate permettait de tester les performances et la capacité de montée en charge d’une application sur une machine locale, en la confrontant à un maximum de 250 utilisateurs virtuels. Pour pouvoir aligner plus d’utilisateurs virtuels, ou d’autres machines physiques, il fallait passer par le Visual Studio Load Test Virtual User Pack 2010, facturé environ 5000 euros HT pour 1000 utilisateurs virtuels.

Microsoft bouscule aujourd’hui ce modèle, en présentant le Visual Studio 2010 Load Test Feature Pack. Réservé aux abonnés Visual Studio 2010 Ultimate avec MSDN, cet avantage permet de disposer d’un nombre illimité d’utilisateurs virtuels… sans qu’il soit nécessaire d’acheter un quelconque pack complémentaire. Un avantage appréciable, en particulier pour les développeurs d’applications web lourdes qui pourront mettre à l’épreuve leurs logiciels dans les conditions les plus extrêmes.

« Visual Studio a atteint, avec sa version 2010 et maintenant le Service Pack 1, un niveau de maturité qui en fait un leader du marché de l’ALM (Application Lifecycle Management ; gestion du cycle de vie des applications, NDLR) », explique Christophe Shaw, directeur marketing et commercial chez Microsoft France. « La qualité logicielle est au cœur des préoccupations de nos clients et les tests de charge en sont un élément essentiel. Il était important pour Microsoft d’envoyer un message fort sur ce sujet et de rendre notre offre simple et accessible. C’est chose faite avec ce nouvel avantage dédié aux abonnés Visual Studio 2010 Ultimate avec MSDN. »


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur