Vivendi a proposé 2,5 Mds à Deutsche Telekom pour le polonais PTC

Cloud

Vivendi ne cherche pas l’affrontement avec Deutsche Telekom mais bien la négociation. Les discussions actuelles reposent sur une proposition de début septembre à hauteur de 2,5 milliards d’euros pour 49% du capital de l’opérateur télécoms polonais

La situation reste tendue car le désaccord porte sur l’évaluation des parts de voix.

Deutsche Telekom revendique détenir 97% de PTC, tandis que Vivendi assure contrôler 51% de son capital… mais la justice polonaise n’est pas d’accord et lui refuse, depuis un an, l’accès aux locaux de l’opérateur à Varsovie.

En outre, la nomination du nouveau p-dg intervenue le 5 septembre a été officialisée par Deutsche Telekom. La difficulté vient de ce que PTC est contrôlé par plusieurs holdings, dont la principale (48%) est détenue conjoitement par Vivendi et son allié, l’électricien Elektrim.

Dans ce contexte difficile, Vivendi espère toutefois que sa proposition à hauteur de 2,5 milliards d’euros va passer. Car le géant allemand est dans une mauvaise passe et des informations plus sombres se sont accumulées ces derniers jours.

A ce jour, si l’on en croit les écritures comptables du groupe français, Vivendi a déjà investi 1,8 milliard dans l’affaire.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur