Vivendi coupe sa dernière branche Internet

Cloud

Avec la liquidation de Canal Numédia, VU tourne définitivement la page de l’aventure Web

En 1999-2000, Internet devait devenir la pierre angulaire de cette stratégie visant à une convergence des contenus, mise en place par Vivendi Universal. Trois ans après, l’aventure Internet n’est plus qu’un lointain souvenir pour un groupe qui s’est profondément restructuré autour de la télévision, de la musique et de la téléphonie.

Les fermetures de filiales se sont donc multipliées jusqu’à aujourd’hui avec l’arrêt de l’activité de Canal Numédia, dernière branche Internet du groupe. Cette entreprise, qui compte 67 salariés, produit notamment les sites Internet Canalplus.fr ,itele.fr, Canalplusgroup.com, Zidane.fr… Transferts et licenciements La Direction de Canal Numédia a consulté le 14 octobre 2003 les instances représentatives du personnel sur un projet de cession de l’activité et de fermeture de la société. Concrètement, ce projet prévoit le transfert de 20 salariés dans la division multimédia de la SSII Atos Origin et le licenciement des 47 autres salariés. Les syndicats et les élus du personnel se déclarent extrêmement préoccupés du sort que la Direction de VUNET (mandatée par Vivendi Universal) réserve aux salariés. Selon la CGT, il apparaît que Vivendi veut se soustraire à ses obligations de réel reclassement des salariés en interne comme il l’a fait avec d’autres entités (E-Brands, Scoot, AD2One, Flipside,?). La centrale se dit prête à agir afin de contester ce plan de sauvegarde de l’emploi “à la petite semaine”M6 aussi…

M6Net, filiale de M6 Web stoppera son activité de fournisseur d’accès Internet dès le mois de décembre. Les services de e-mail associés seront eux aussi arrêtés.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur