Vivendi: en route vers les bénéfices ?

Cloud

Même Canal + réalise un résultat d’exploitation positif

Au bord du gouffre il y a un an, Vivendi Universal redresse peu à peu la barre. Le programme de restructuration de Jean-René Fourtou commence à porter ses fruits. Le groupe annonce un résultat d’exploitation en hausse de 20% à 1,677 milliard d’euros au premier semestre 2003 et il confirme ses prévisions de retour aux bénéfices, hors éléments exceptionnels, en 2003.

Vivendi a accusé pour la même période une perte nette, part du groupe, de 632 millions d’euros, contre une perte de 12,306 milliards d’euros il y a un an. Le bond des télécoms Amélioration également de la dette: elle s’établit à 13,7 milliards d’euros incluant les 4 milliards déboursés pour l’acquisition des 26% des minoritaires dans sa filiale de télécommunications Cegetel. « Compte tenu de la date prévue pour la finalisation de la fusion de VUE-NBC courant 2004, la dette nette à fin 2003 devrait s’élever à environ 13 milliards d’euros. A fin 2004, la dette nette de VU devrait être inférieure à 5 milliards », souligne le groupe dans son communiqué. L’activité Télécom (Cegetel et Maroc Telecom) a vu son résultat d’exploitation bondir de 33% à 1,267 milliard d’euros. En toute logique, Universal Music Group a affiché une perte d’exploitation de 42 millions d’euros contre une perte de 38,5 millions attendu et un bénéfice de 169 millions au premier semestre 2002. Quant à Vivendi Universal Entertainment, qui doit être cédé à NBC, la branche a publié un résultat d’exploitation en baisse de 6% à 495 millions d’euros. La bonne nouvelle vient de Canal +, qui a été un véritable gouffre financier pour le groupe depuis plusieurs mois. La chaîne à péage a enregistré un résultat d’exploitation positif de 245 millions d’euros contre une perte de 68 millions au premier semestre 2002. « Compte tenu de la saisonnalité des coûts des programmes et du marketing », le résultat d’exploitation de groupe Canal+ sur l’ensemble de l’année 2003 « sera inférieur à celui du premier semestre mais positif pour la première fois depuis 1996 et sensiblement supérieur aux prévisions budgétaires », a précisé VU dans un communiqué.


Avis d'experts de l'IT