Vivendi lorgne les 100% de SFR -mais Vodafone?

Cloud

Le groupe de communication souhaite officiellement racheter la part de
Vodafone dans l’opérateur français

C’est une surprise. Lors de l’assemblée générale de Vivendi ce jeudi, Jean-Bernard Lévy, président du directoire a déclaré que son groupe était prêt à racheter la participation du britannique Vodafone dans sa filiale de téléphonie mobile SFR afin d’en devenir propriétaire à 100%.

SFR, deuxième opérateur mobile français, est contrôlé à 56% par Vivendi et à 44% par le britannique Vodafone, premier opérateur mobile mondial en terme de chiffre d’affaires.

Jusqu’à présent, c’est plutôt Vodafone qui avait à plusieurs reprises déclaré ses ambitions de montée dans le capital de SFR. Mais Vivendi n’a jamais entamé les discussions. Il faut dire que SFR est le principal contributeur du français. Surtout depuis qu’il est devenu l’actionnaire de référence de Neuf Cegetel…

Pour autant, les choses ont aujourd’hui changé. Vodafone traverse certaines difficultés financières et semble aujourd’hui miser sur les marchés émergents. De son côté, Vivendi a fait le ménage dans ses activités et à force de restructurations est désormais rentable et dispose donc à nouveau de trésorerie.

Dans ces conditions, il est logique que le groupe français lorgne désormais les 44% de capital de Vodafone.

Mais Vodafone sera dur à convaincre. Le groupe a toujours déclaré qu’il était clairement et fermement en position de maintenir (sa) place dans SFR jugeant comme“très improbable” l’hypothèse d’une cession de ses parts à Vivendi.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur