Vivendi pourrait vendre ses jeux-vidéos

Régulations

Microsoft serait le mieux placé pour récupérer l’activité.

Toujours en quête d’argent frais, le groupe Vivendi Universal serait en passe de céder son activité spécialisée dans les jeux vidéos. Cette filiale, dont la valeur est estimée à 1,5 milliard de dollars, serait vendue à Microsoft, croit savoir le

Financial Times. Cette activité faisait partie de VUP (Vivendi Universal Publishing), la branche édition du géant de la communication, vendue l’année dernière. Dans le même article, le quotidien britannique écrit également que Jean-René Fourtou, p-dg de Vivendi Universal, se dit confiant dans la possibilité d’aboutir à un accord avec Barry Diller, patron de Vivendi Universal Entertainment, qui permettra aux deux parties de défaire les dispositions juridiques empêchant le groupe français de vendre ses actifs américains.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur