Vivendi toujours dans le rouge mais rentable

Cloud

Le groupe affiche un résultat d’exploitation semestriel en hausse notamment grâce à la croissance soutenue de SFR

Si le géant des médias, Vivendi Universal, affiche un résultat net semestriel en perte: -1,85 milliard, le groupe présente un résultat d’exploitation en hausse de 8% à 1,81 milliard, conforme aux attentes. Ce qui reflète une nouvelle amélioration de sa rentabilité.

La perte est due à un écart de conversion négatif sur la parité euro-dollar de 2.105 millions, sans sortie de cash, qui a été enregistrée lors de la déconsolidation de Vivendi Universal Entertainement, explique-t-il dans un communiqué. La croissance du résultat d’exploitation a été tirée par SFR-Cegetel qui a dégagé sur le semestre un résultat d’exploitation en hausse de 21% à 1,1 milliard d’euros. Celui de Canal+ est ressorti à 207 millions (consensus de 166 millions), en baisse de 16% du fait des cessions de Telepiu, Canal+ Nordic Canal+ Belgique, mais en hausse de 56% sur une base comparable. Universal Music Group retrouve la rentabilité avec un résultat d’exploitation de 15 millions contre une perte de 42 millions un an plus tôt. Preuve que dans certains pays, comme les Etats-Unis, le marché du disque est reparti malgré l’essor du piratage. L’activité des jeux vidéo creuse sa perte d’exploitation à 156 millions contre 52 millions un an auparavant et 125 millions attendu. Pour l’ensemble de 2004, Vivendi annonce relever son objectif de résultat net ajusté pour miser désormais sur un chiffre supérieur à un milliard d’euros, en hausse de 187% par rapport aux 349 millions enregistrés en 2003. Ce relèvement de l’objectif de résultat net ajusté “est normal compte tenu de l’impact du bénéfice mondial consolidé” et déjà intégré dans les estimations du marché, selon un analyste parisien cité par Reuters. Le nouveau régime fiscal octroyé récemment par Bercy doit se traduire par une économie d’impôt de 500 millions par an pendant 6 à 7 ans.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur