Pour gérer vos consentements :
Categories: Réseaux

VMforce: Salesforce.com et VMware s'allient sur le 'cloud' avec Java

Décidément, on se bat pour signer des alliances autour de VMware… Microsoft doit bien constater que la concurrence est fort rude dans le monde des hyperviseurs et plates-formes de virtualisation.

Pour Salesforce, c’est un joli coup de projecteur vers l’incontournable «nuage»… Ce 27 avril, le leader de la gestion commerciale en ligne annonce en grande pompe une « alliance stratégique » avec VMware. Il ne s’agit pas seulement d’endosser à plein l’environnement de virtualisation de VMware. Les deux « partenaires » s’engagent à « livrer, commercialiser et supporter conjointement » la nouvelle offre co-développée sous Java et baptisée VMforce.

C’est le premier « cloud Java d’entreprise », affirment-ils. « VMforce ouvre les ressources du ‘cloud‘ à plus de 6 millions de développeurs Java d’entreprise – dont 2 millions appartenant également à la communauté ‘Spring’. Les développeurs Java bénéficient immédiatement des services avancés de la plate-forme Force.com : base de données, gestion de workflows, outils d’analyse et de recherche, profils Chatter, fils d’information. »

La technologie vCloud

Cette offre VMforce bénéficie de la technologie vCloud, pour « radicalement simplifier l’administration et l’orchestration des applications dans les infrastructures vSphere de VMware »

ouverture: VMforce prend en charge le code Java standard POJO (Plain Old Java Objects), JSP (Java Server Pages) et les Servlets Java grâce à l’intégration du framework Spring (« permettant de porter très simplement des applications Java d’entreprise sur VMforce -et vice versa »);

élasticité: VMforce assure le dimensionnement automatique de l’application sans qu’il soit nécessaire de veiller constamment à l’extension des serveurs d’applications, des bases de données ou de l’infrastructure pour répondre aux exigences de performance. Donc gestion automatique des paramètresd’extensibilité – en tant que service.

‘cloud 2’: réunit des outils de nouvelle génération (mobilité, collaboration et socialisation, accès en temps réel à l’information, etc.) pour de « nouveaux gains de productivité » (…).

Recent Posts

5 scale-up françaises de cybersécurité à retenir

De Ledger à HarfangLab, des entreprises et start-up françaises de sécurité cyber et protection de…

15 heures ago

Linux : Debian passe au firmware propriétaire

Debian 12 va officiellement inclure du microgiciel propriétaire. Un coup de canif dans le "contrat…

20 heures ago

Stockage : IBM prend la main sur les technologies Red Hat

Le portefeuille stockage de Red Hat va fusionner avec celui d'IBM. En première ligne, Ceph…

21 heures ago

Elon Musk propriétaire de Twitter : on s’en approche

Elon Musk accepte finalement de procéder à l'acquisition de Twitter... moyennant l'abandon des poursuites à…

24 heures ago

Comment mieux embaucher des développeurs ?

La maîtrise de langages de programmation ne fait pas tout. L'entretien technique ne devrait négliger…

2 jours ago

Logiciels libres : 7 nouveaux entrants au SILL

Coup de projecteur sur quelques-uns des ajouts effectués en septembre au Socle interministériel des logiciels…

2 jours ago