VMware affiche d’excellents résultats au troisième trimestre

LogicielsVirtualisation

Pour la première fois, le secteur des services et maintenance de VMware dépasse celui des licences logicielles.

VMware a présenté ses résultats pour le troisième trimestre, le 19 octobre, pour l’exercice clos le 30 septembre. A 714 millions de dollars, le numéro un de la virtualisation voit son chiffre d’affaires augmenter de 46 % par rapport à la même période 2009. Une progression qui se reflète dans les résultats net à 85 millions de dollars contre 38 millions l’an passé (+123 %!!!). Heureux actionnaires qui voient le bénéfice par action passer de 0,09 à 0,20 dollar.

« Les résultats enregistrés par VMware au troisième trimestre s’expliquent par une demande importante pour l’ensemble des produits et des régions – notamment de la part de l’administration américaine », déclare Mark Peek, le directeur financier. Du coup, les affaires profitent aux Etats-Unis, même si la répartition géographique s’équilibre peu ou prou entre le marché américain et l’international. Sur son territoire, VMware réalise 362 millions de dollars (en hausse annuelle de 47 %) tandis que le chiffre d’affaires international s’élève à 352 millions (+44 %).

Le secteur des services professionnels et maintenance logicielle constitue la majorité des revenus à 371 millions de dollars. Surtout, avec une hausse de 49 %, il progresse plus vite que les ventes de licences logicielles: +43 % à 349 millions de dollars. Et cela pour la première fois, de mémoire, depuis l’existence de la filiale d’EMC. La concurrence, Microsoft et Citrix essentiellement, commencerait-elle à faire sentir ses effets?

Néanmoins, avec une trésorerie de 2,9 milliards de dollars (en hausse là aussi de 32 %), VMware a de quoi voir venir. Et ne devrait pas s’en priver, notamment en matière d’acquisitions. « Compte tenu du rôle central des technologies de virtualisation dans le Cloud Computing, VMware poursuivra ses investissements pour étendre sa fourniture de technologies de l’information en tant que services (IT-as-a-Service) à de nouvelles infrastructures, plates-formes et systèmes d’informatique utilisateur final », déclare le P-dg Paul Maritz. L’acquisition de Novell serait-elle en ligne de mire?

Fort de son dynamisme affiché lors du VMworld Europe, les bons résultats devraient se poursuivre au quatrième trimestre. VMware anticipe un résultat compris entre 790 et 810 millions de dollars, soit une augmentation de 30 % à 33 % par rapport à 2009.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur