Avec CloudVolumes, VMware s’offre une technologie de conteneurs pour Windows

CloudDSILogicielsVirtualisation

Les solutions de CloudVolumes permettent de créer des conteneurs pour les applications Windows. Une offre compatible avec les machines physiques ou virtuelles.

La start-up CloudVolumes rejoint aujourd’hui le portfolio du géant de la virtualisation VMware (le montant de la transaction n’a pas été dévoilé).

CloudVolumes a développé une technologie permettant de livrer des exécutables Windows capables de fonctionner sans installation préalable. Ces derniers intègrent le binaire de l’application, toutes les librairies nécessaires à son fonctionnement, ainsi que les fichiers associés.

Bref, il s’agit ici d’une solution de virtualisation des applications, qui facilitera leur déploiement, aucune installation n’étant nécessaire et la compatibilité des logiciels avec différentes versions de Windows étant assurée. Un outil de choix dans la stratégie desktop de VMware.

Des conteneurs Windows ?

Les applications packagées avec l’offre de CloudVolumes pourront fonctionner sur des OS physiques ou virtualisés. De fait, aucun hyperviseur n’est ici à l’œuvre, l’objectif étant surtout de proposer des volumes prêts à l’emploi, sans installation préalable.

Si le terme de virtualisation des applications était jusqu’alors employé, il peut se montrer trompeur. VMware préfère donc parler de ‘layering’ (stratification). CloudVolumes se veut plus générique, en évoquant des techniques de ‘virtualisation au-dessus de l’OS’.

Nous pouvons également parler de conteneurs, même si l’approche de l’éditeur reste ici beaucoup moins sophistiquée que celle adoptée sur les systèmes de type Unix, qui placent la gestion des conteneurs au cœur du système.

Sur le même thème

VMware passe le cap du milliard de dollars de bénéfices en 2013

VMware lance son offre Software-Defined Storage, Virtual SAN

Quiz Silicon.fr – VMware et la virtualisation


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur