VMware renforce son empreinte chez Google Cloud

Déplacer ou étendre des environnements VMware locaux sur Google Cloud ? Il y a désormais un service managé pour ça.

Google vient d’en annoncer la disponibilité générale, pour le moment dans deux zones de sa plaque américaine (us-east4 et us-west2).

L’offre donne un accès natif à la solution d’infrastructure SDDC VMware Cloud Foundation. Laquelle réunit vSphere, vCenter, vSAN et NSX-T.
Google lui a additionné HCX pour la migration des charges de travail.
Et l’a connectée à une partie des services GCP, dont Anthos, BigQuery et Cloud AI.

Google Cloud VMware Engine architecture

Google Cloud avait officialisé la prise en charge des charges de travail VMware à l’été 2019. Ce grâce à un partenariat avec CloudSimple.
Il avait finalement fait l’acquisition de cette entreprise au mois de novembre, dans l’optique de proposer une solution intégrée à sa plate-forme.

L’ouverture du service en Europe est prévue au 2e semestre 2020, dans les datacenters de Londres, de Francfort et d’Ems (Pays-Bas). Montréal, Sao Paulo, Singapour, Sydney et Tokyo sont aussi sur la liste.

Ci-dessous, les tarifs indicatifs pour les instances ve1-standard-72, à 36 cœurs de processeur, 768 Go de RAM et 22,2 To de stockage NVMe.

Google Cloud VMware Engine tarifs

Les principaux hyperscalers disposent d’une offre concurrente. À commencer par VMware Cloud on AWS (lancé en 2017) et Azure VMware Solution (tout juste lancé en preview).