VMware fomente des alliances… pas virtuelles du tout

Cette initiative, lancée par le géant incontesté de la virtualisation, ouvre de nouvelles perspectives. VMWare est en effet persuadé que l’avenir du parc informatique en entreprises passe par une révolution.

L’idée est simple, le groupe propose de remplacer les ordinateurs individuels par une infrastructure complexe, composée de machines virtuelles regroupées sur un nombre bien moins important de serveurs. Pour relever le défi, Vmware annonce la création d’une alliance. Plusieurs partenaires ont déjà répondu positivement et devraient donc participer à l’initiative dénommée : Desktop Infrastructure Alliances. Parmi eux, l’on trouve, Altiris, Citrix, ClearCube Technology, HP, IBM, Softricity, Sun Microsystems et Wyse Technology. Vmware argumente et explique « faire fonctionner des ordinateurs sur des machines virtuelles centralisées, renforce la capacité des machines et simplifie la gestion du parc informatique. » Rappelons que le groupe, par l’intermédiaire de ces solutions, permet de faire fonctionner différents systèmes d’exploitation sur une seule machine via des compartiments dénommés des machines virtuelles.