VMWare : la virtualisation arrive-telle à maturité?

Réseaux

L’année 2005 aura été marquée par le succès de l’événement VMWorld, qui a réuni la communauté des utilisateurs et développeurs de solutions de virtualisation sous VMWare

Les machines virtuelles restent le système le plus simple qui profite des ‘hardware’ les plus complexes. En poussant les performances de notre environnement de virtualisation, nous apportons la capacité de supporter des applications critiques“. Stéphane Antona, responsable marketing Europe du Sud et Sylvain Siou, consultant technique senior de VMWare, soulignent l’évolution d’une des solutions majeures apparues ces dernières années, un environnement de virtualisation composé à la fois des solutions serveurs ESX et des solutions pour postes de travail. VMWorld aura été en particulier l’occasion de découvrir la version 3 de ESX. Ce serveur de virtualisation s’ouvre aux machines virtuelles 64 bits et aux serveurs quadri processeurs, avec la gestion de 16 Go de mémoire. “La nouvelle version permet de structurer et d’industrialiser en environnements PC, et donc de simplifier les tâches des administrateurs. Car la virtualisation s’impose de plus en plus, et de manière transparente, car elle répond à des besoins sans pour autant que l’utilisateur ait à savoir où est l’information“. Autre annonce majeure, l’ouverture d’une démarche ‘open source‘ (lire nos articles). “Notre but est d’ouvrir au maximum notre interface, en particulier notre format de disque VMDK. Mais aussi de développer des drivers. Et pour l’administration des plates-formes, nous proposons d’unifier un seul et unique standard“. “La machine virtuelle x86 devrait permettre de créer des enveloppes de systèmes virtuels. À partir de là, le ‘player’ permet d’envisager la création de clients lourds, destinés en particulier à la réalisation de démos“. Et dans le futur ? VMWare entend maintenir un écosystème autour de ses produits. Mais aussi rapidement proposer un produit d’audit de parc, qui permettra de dimensionner et de calibrer la plate-forme de virtualisation. Quels sont les rapports entre Intel et VMWare

La technologie de virtualisation qui sera implémentée dans les futurs processeurs Intel a été développée par le fondeur en partenariat avec VMWare. Quelle a été sa contribution à ce développement ? “Dans un processus de virtualisation, chaque application a l’impression qu’elle fonctionne seule. Au niveau du processeur, ce sont les accès au hardware qui seront gérés par le pilote du kernel OS“. VMWare prend donc en charge le partage des processus, tandis que le hardware d’Intel va aider à bien gérer les interruptions. C’est à ce titre que la virtualisation sera positionnée sur le CPU. “Le jeu d’instructions restera masqué, en revanche le langage sera commun“.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur