VMware lance un client ‘open source’ pour les postes de travail virtuels

Réseaux

View Open Client est une version limitée, mais totalement fonctionnelle, de VMware View Client

Au fil des ans, VMware aborde le monde des logiciels libres avec de moins en moins de timidité. La firme avait précédemment fourni des pilotes paravirtualisés pour le noyau Linux. Aujourd’hui, elle offre une version open source de son client VMware View Client.

VMware View Open Client est disponible sous licence LGPL 2.1. Cet outil permettra aux hôtes Linux de se connecter à des bureaux Windows distants. La sécurité est au centre de cette offre avec la possibilité d’utiliser un tunnel SSL et une authentification SecurID. Ses faibles besoins en ressources (2 Mo d’espace de stockage et 128 Mo de mémoire) permettront de l’adapter aussi bien aux clients légers qu’aux terminaux mobiles.

Pour Jocelyn Goldfein, vice-présidente et directrice générale de la division des postes de travail de VMware, “maintenant que le code source de VMware View Open Client est disponible, les constructeurs vont pouvoir optimiser facilement leurs équipements pour créer les meilleures solutions de postes de travail virtuels. De ce fait, il deviendra possible de réduire le coût total des environnements de postes de travail en privilégiant des équipements de moyenne gamme, mais qui offriront les mêmes caractéristiques que les équipements de haut de gamme.”

Attention toutefois, car – contrairement à la version commerciale de VMware View Client – cette application ne supporte pas la redirection USB, la lecture locale des flux multimédias et l’utilisation simultanée de plusieurs écrans. Ce logiciel ne fonctionnant qu’en conjonction avec des produits de la compagnie, il est étonnant que cette dernière n’ait pas libéré l’ensemble des fonctionnalités de VMware View Client. Gageons toutefois que la communauté comblera rapidement ce manque.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur