Pour gérer vos consentements :

VMware marie AirWatch et Horizon dans WorkSpace Suite

Le deuxième jour de VMworld 2014 qui se déroule à San Francisco est traditionnellement réservé aux annonces sur les postes de travail. VMware a depuis quelques années orientées sa stratégie de virtualisation du serveur jusqu’au terminal de l’utilisateur (end user computing). Après différentes acquisitions, la firme américaine a construit une offre de VDI nommée Horizon qui permet aux collaborateurs de pouvoir retrouver leur environnement de travail (applications et interface utilisateur) sur n’importe quel terminal. Récemment, elle avait lancé l’offre Horizon DaaS. L’objectif pour VMware est de proposer une solution de Desktop as a Service complète notamment vers la mobilité à l’heure où la concurrence s’active comme AWS ou Citrix.

Le MDM trouve sa place dans le puzzle WorkSpace Suite

VMware vient de dévoiler Workspace Suite qui se définit comme une plateforme unifiée en se chargeant de l’authentification unique, de la mise en place des règles de contrôle et de pousser les applications disponibles depuis le Workspace Portal sur les terminaux. Pour se faire, la société a réuni deux solutions : Horizon et AirWatch. Cette dernière a été acquise pour 1,5 milliard de dollars et propose un outil de gestion de flotte mobile (Mobile Device Management) allant des questions de sécurité, de contrôle, mais aussi de mise à disposition d’un catalogue applicatif au sein des entreprises.

Workspace Suite est pris en charge pour l’automatisation et la surveillance de la gestion des ressources par vCloud Automation Center et vCenter Operations Manager. Pour concurrencer un peu plus Citrix qui a lancé récemment son offre WorkSpace, VMware a positionné sa solution au même prix, soit 450 dollars par utilisateur. WorkSpace Suite est disponible immédiatement.

Partenariat Google-Nvidia sur les Chromebook

Dans le même temps, VMware en profite pour nouer des partenariats pour améliorer et étendre son offre de VDI. Il s’est associé à Google et à Nvidia pour apporter des hautes performances pour les applications sur des Chromebook. Concrètement, Nvidia va apporter son expertise sur le rendu graphique en mode Cloud via GRID et sur les GPU embarqués dans les Chromebooks. De son côté, VMware apporte la technologie Blast relative au HTML5.

De HTLM5 il en a été question aussi avec le projet Meteor. Lors de la conférence, une démonstration a été faite sur la prochaine génération de Desktop as a Service (DaaS) sur l’ensemble des navigateurs HTML5. Cela devrait permettre d’avoir le même bureau (et donc les applications) virtuel tant sur les Chromebook que les tablettes et PC.

crédit photo@Sergey Nivens-Shutterstock

A lire aussi :

Citrix déploie ses offres d’accès distant sur les Chromebooks de Google

Avec Data Cloud, Oracle propose du DaaS aux divisions métiers

Recent Posts

Après la NAND, Intel dit stop à la gamme Optane

Après avoir vendu son activité NAND, Intel tire un trait sur la technologie 3D XPoint,…

2 semaines ago

Google Analytics : la Cnil a posé les règles du jeu

Près de six mois ont passé depuis de que la Cnil a déclaré l'usage de…

3 semaines ago

Truffle 100 France : le top 20 des éditeurs de logiciels

Truffle 100 France : qui sont les 21 entreprises qui ont dépassé, en 2021, les…

3 semaines ago

Cloud : AWS brocarde les politiques de licences Microsoft

Un dirigeant d'Amazon Web Services dénonce des "changements cosmétiques" apportés par Microsoft à ses politiques…

3 semaines ago

Sécurité du code au cloud : Snyk Cloud, un joker pour développeurs

Snyk officialise le lancement de sa solution de sécurité cloud pour développeurs, Snyk Cloud, fruit…

3 semaines ago

Cegid accroche Grupo Primavera à son tableau d’acquisitions

Cegid va absorber Grupo Primavera, plate-forme de logiciels de gestion d'entreprise née dans la péninsule…

3 semaines ago