VMware lance son offre Software-Defined Storage, Virtual SAN

CloudStockageVirtualisation

Entrée en lice de VMware dans le monde du Software-Defined Storage avec Virtual SAN, une offre qui s’appuie sur la virtualisation du stockage pour proposer une souplesse accrue.

VMware lance aujourd’hui Virtual SAN sur le marché. Cette solution de stockage virtualisé s’inscrit dans la mouvance SDS (Software-Defined Storage, stockage géré via une base logicielle) et est directement intégrée au cœur de vSphere.

Cette offre regroupe les différents disques (classiques ou flash) présents dans l’infrastructure de serveurs de l’entreprise et créé à partir de cet ensemble une solution de stockage. Le tout avec le niveau d’abstraction attendu de la part d’une offre virtualisée.

Ceci ne se fait toutefois pas au détriment des performances. Sur un cluster de 32 nœuds, VMware annonce jusqu’à 2 millions d’opérations par seconde en lecture et 640 000 en lecture/écriture. Le tout avec une utilisation modérée des ressources processeur : moins de 10 % indique la firme.

Administrable via l’application de règles

Intégrée dans vSphere, cette solution s’administre via l’application de règles, ce qui en augmente encore la flexibilité. Sa capacité de prendre en compte les SSD comme mémoire cache lui permet également d’améliorer les performances du système de stockage.

VMware Virtual SAN est accessible pour 2 495 dollars par processeur. Afin de booster le lancement de cette solution de stockage, l’éditeur propose deux offres : un package combinant Virtual SAN et vSphere Data Protection Advanced, pour 2 875 dollars par processeur ; la mise à niveau de VMware Virtual Storage Appliance vers Virtual SAN pour 20 % du prix de la solution.

Crédit photo : © Nmedia – Fotolia.com


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – VMware et la virtualisation


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur