VMware prépare Workstation à la vague Windows 10

CloudVirtualisation

Workstation 11 de VMware se veut nativement compatible avec la version de test de Windows 10. Il faudra toutefois attendre décembre pour pouvoir profiter de cette nouvelle offre.

VMware vient de présenter la dernière version de sa solution de virtualisation desktop, Workstation 11. Au menu, le support de nouveaux systèmes d’exploitation, comme la version de test de Windows 10, le futur OS de Microsoft, mais également la prise en charge des dernières offres Linux.

Autre nouveauté, la compatibilité avec les fonctions avancées de gestion de la virtualisation présentes dans les composants Intel Haswell. Ceci permettra d’apporter jusqu’à 45 % de performances complémentaires sur certaines opérations lourdes.

Côté machines virtuelles, VMware précise qu’il sera possible de leur affecter un maximum de 16 CPU virtuels, de 64 Go de mémoire vive, de 8 To d’espace de stockage et de 2 Go de mémoire vidéo. Cette dernière caractéristique permettra de booster les performances des VM avec les applications 3D professionnelles.

Le cloud à portée de main

Dernière annonce, la possibilité de se connecter à vSphere ou à l’offre vCloud Air de VMware. Les développeurs pourront ainsi directement déployer leurs machines virtuelles sur un cloud public ou privé. De quoi faciliter la mise en production d’une appliance virtuelle, mais également de favoriser le partage des VM et donc la collaboration entre les membres d’une équipe de développement.

VMware Workstation 11 sera disponible en décembre pour 249,99 dollars (soit environ 199 euros HT). Ceux qui ont acquis une licence de Workstation 10 à partir du premier octobre pourront bénéficier d’une mise à jour gratuite vers cette nouvelle version. Notez que la firme lance également VMware Player 7 Pro, une solution de virtualisation desktop moins couteuse, mais qui se veut plus adaptée aux utilisateurs finaux qu’aux équipes de développement informatique.

Point important, ces deux nouvelles offres nécessiteront la présence d’une version 64 bits de Windows pour fonctionner.

Sur le même thème

Avec CloudVolumes, VMware s’offre une technologie de conteneurs pour Windows
VMware ne convainc pas les analystes, malgré de bons résultats
VMware : Workstation s’ouvre à Windows 8.1 et Fusion à OS X 10.9


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur