VMware vFabric 5 optimise la gestion des ressources mémoire

CloudMiddleware

VMware vFabric 5 propose un nouveau modèle de licence (par machine virtuelle) et une optimisation dynamique de la mémoire utilisée par les applications Java.

VMware vient d’annoncer la sortie de vFabric 5, sa plate-forme applicative dédiée aux environnements virtuels et au monde du cloud computing. Au centre de cette offre se trouve le framework Java Spring, aujourd’hui passé dans le giron de VMware. L’ensemble est spécifiquement optimisé pour vSphere.

Au menu de cette nouvelle version, tc Server (un serveur d’applications Java basé sur Tomcat) propose dorénavant une technologie d’optimisation de la mémoire utilisée par les applications. Les autres modules sont Web Server (basé sur Apache), RabbitMQ (broker de messages), SQLFire (interface SQL), GemFire (grille de données en mémoire) et Hyperix (gestion de la performance des applications). vFabric 5 sera disponible à la fin de l’été, en deux moutures, Standard (1200 dollars) et Advanced (1800 dollars). Un modèle de facturation par machine virtuelle, plus simple que précédemment, sera également proposé.

« Les technologies d’infrastructure applicative ont accompli des progrès remarquables pour mieux répondre aux nouveaux besoins des entreprises. Cependant, force est de constater que les ‘business models’ ont évolué moins vite et posent aujourd’hui des problèmes de rigidité voire d’obsolescence, constate Tod Nielsen, président de la division application platform de VMware. Avec le lancement de VMware vFabric 5, VMware souhaite établir un lien indissoluble entre le coût des logiciels d’infrastructure applicative et la volumétrie d’utilisation effective, ainsi qu’avec la valeur ajoutée qu’ils restituent à l’entreprise. Cette nouvelle approche a pour objet de faciliter l’évolution des entreprises vers le cloud. »


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur