VMware View 4.0 optimise les postes de travail virtualisés

Logiciels

VMware View 4.0 introduit un nouveau protocole d’affichage réseau, réduit les coûts de possession et facilite l’authentification des utilisateurs.

Dans le cadre de la sortie de VMware View 4.0, nous nous sommes entretenus avec Carole Manuali, chef produit des solutions de virtualisation du poste de travail chez VMware : « Notre offre compte plus de 7000 clients pour plus d’un million de postes virtuels déployés. »

Deux nouveautés majeures sont présentes dans View 4. « VMware View 4 inclut vSphere 4. Ceci permet de diminuer le coût d’acquisition et de déploiement de cette solution, grâce à une meilleure consolidation des serveurs. »

carolemanuali.jpg

Autre nouveauté, le protocole d’affichage PCoIP fait son entrée. « Le PCoIP adapte le flux de données à la bande passante disponible. De plus, il permet une construction progressive du rendu. Par exemple, dans le cadre d’une page web, le texte s’affichera en premier, car c’est l’élément le plus important. » Pratique !

D’autres fonctionnalités issues de View 3 sont de la partie, comme l’impression sans installation de pilotes (View Printing), la redirection USB (View Direct), le support des terminaux à écrans multiples (View Display), etc. La compagnie a également peaufiné la gestion des droits d’accès, avec un paramétrage qui pourra être lié à la position physique des postes de travail. Enfin, l’intégration d’une procédure de Single Sign-On permet aux utilisateurs de ne s’authentifier qu’une seule fois.

Les prix demeurent inchangés depuis la version 3.1.2 : 150 dollars par connexion simultanée en version Enterprise pour 250 dollars en mouture Premier. « Les clients View 3 qui disposent d’un contrat de maintenance basculeront automatiquement vers cette nouvelle version », précise Carole Manuali.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur