VMware vSphere : nouvelle version, nouveaux outils et nouveau modèle de tarification

CloudRéseauxVirtualisation

VMware vient de lever le voile sur plusieurs nouveaux produits dédiés aux infrastructures de cloud computing : vSphere 5, vCloud Director 1.5, vShield 5, vCenter Site Recovery Manager 5 et vSphere Storage Appliance.

Le géant de la virtualisation VMware présente aujourd’hui une nouvelle version de vSphere, sa plate-forme dédiée aux infrastructures de cloud computing. vSphere 5 permettra de faire fonctionner des machines virtuelles aux caractéristiques quadruplées par rapport à vSphere 4 : maximum de 32 processeurs virtuels et de 1 To de mémoire vive. vSphere 5 intégrera également des fonctions de haute disponibilité. L’éditeur proposera enfin plusieurs avancées dans le secteur de l’administration et de l’automatisation des infrastructures cloud : une fonction de déploiement et de mise à jour des serveurs, une gestion automatique des ressources de stockage et une meilleure répartition de la charge.

Le tout adoptera un nouveau modèle de facturation. Auparavant, la firme calculait le prix selon le nombre de processeurs présents au sein du serveur, avec des limites portant sur la quantité de cœurs et de mémoire vive. Dorénavant, si l’unité de base reste toujours le nombre de processeurs, la quantité de mémoire qui se partageront les machines virtuelles (qui peut être différente de la RAM disponible physiquement sur le serveur) sera le seul autre paramètre à être pris en compte.

Une suite complète d’outils pour le cloud

Mais ce n’est pas tout : VMware dévoile également de nouveaux outils qui permettront – en conjonction avec vSphere – de disposer d’une suite complète conçue pour les infrastructures de cloud computing.

Premier produit, vCloud Director 1.5, dont les nouvelles fonctionnalités de déduplication (« linked clone ») permettront de réduire les besoins de stockage d’un maximum de 60 %, tout en abaissant le temps nécessaire au provisionnement d’une nouvelle instance à seulement cinq secondes. Autre logiciel, vShield 5, qui se charge des problèmes de sécurité, de contrôle et de conformité. Cette nouvelle mouture disposera d’un pare-feu évolué et sera compatible avec les systèmes de prévention des intrusions conçus par les partenaires de l’éditeur. vCenter Site Recovery Manager 5 est une solution de reprise d’activité, qui introduit des fonctionnalités de réplication, maximisant ainsi la protection des machines virtuelles. La remise en route du système après un incident sera automatique, tout comme la gestion des migrations.

« Le marché a pleinement adopté la virtualisation comme technologie clé de transformation au cœur de la prochaine ère informatique », explique Paul Maritz, CEO de VMware (notre photo). « Avec vSphere 5 et notre suite d’infrastructure cloud, nous souhaitons accélérer et simplifier la migration de nos clients vers des environnements plus performants et automatisés en redéfinissant les modalités de gestion et de sécurisation des ressources. Ceci dans le but de bâtir une relation plus productive entre les technologies de l’information et les besoins métier auxquelles elles répondent. »

Une alternative aux environnements de stockage partagés

Enfin, la société lève le voile sur une solution logicielle qui permettra de mettre en commun les capacités de stockage des différents serveurs présents au sein d’un centre informatique. Ces dernières seront accessibles sous la forme d’un unique espace de stockage partagé, facile à administrer et présentant des fonctions avancées de haute disponibilité et de reprise d’activité (en cas de crash d’un nœud du cluster). vSphere Storage Appliance pourra être installé en quelques clics, grâce à son intégration à vCenter Server.

« Avec le lancement de vSphere Storage Appliance, nous ouvrons aux entreprises de toutes dimensions de nouvelles perspectives de continuité d’activité et d’efficacité budgétaire », déclare Bogomil Balkansky, vice-président du marketing produit de VMware. « La continuité d’activité et la reprise après désastre sont des priorités essentielles pour les PME. Cette nouvelle offre leur donne accès aux fonctionnalités avancées d’automatisation de vSphere sans les coûts ni la complexité des solutions de stockage partagé. Ces mêmes PME découvriront également que si elles choisissent d’investir plus tard dans des matériels de stockage partagé, elles pourront gérer cette transition vers vSphere Storage vMotion sans perturbation des services. »

vSphere 5, vCloud Director 1.5, vShield 5, vCenter Site Recovery Manager 5 et l’appliance vSphere Storage seront rendus publics dans le courant du troisième trimestre.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur