VMworld 2013 Europe : le cloud public de VMware prend le chemin de l’Europe

CloudIAAS
VMworld 2013 Europe

Les VMware Hybrid Cloud Services prennent pied en Europe, via la mise en place d’un datacenter situé au Royaume-Uni… en attendant l’ouverture de sites dans d’autres pays d’Europe. Une concurrence inattendue pour les partenaires de l’éditeur…

De notre envoyé à Barcelone

L’annonce a été faite directement par Bill Fathers, vice-président senior et general manager Hybrid Cloud Services de VMware : la firme américaine va étendre son réseau de datacenters afin de couvrir une nouvelle région, l’Europe.

Un premier datacenter européen sera ouvert au Royaume-Uni, dans la ville de Slouth (située dans le sud de l’Angleterre). La phase bêta de ce projet démarrera en novembre prochain, la disponibilité générale de ce datacenter étant programmée pour le premier trimestre 2014.

La firme devrait étendre ce dispositif à d’autres pays de l’Union européenne. « Beaucoup de clients estiment que le Royaume-Uni est un emplacement convenable, mais d’autres seront proposés par la suite », confirme Bill Fathers.

Objectif de cette initiative : s’adapter aux desideratas des entreprises et gouvernements ne souhaitant pas faire sortir leurs données et applications d’Europe.

Sécurité, souveraineté, conformité et assurance sont quelques-uns des mots clés mis en avant pour qualifier cette offre. De quoi rassurer les grands comptes craintifs vis-à-vis des offres de cloud public.

Les fournisseurs de cloud devront s’adapter

Reste à savoir comment les partenaires locaux de VMware (par exemple Orange Business Services) verront l’arrivée de la firme sur ce qu’ils considéraient jusqu’alors comme leurs plates-bandes.

Bill Fathers concède que l’éditeur concurrence ici en partie ses partenaires, mais estime que le marché est suffisamment vaste et empli d’opportunités pour que chacun y trouve son compte.

Pat Gelsinger, CEO de la société, précise pour sa part que les partenaires de la firme pourront en tirer des bénéfices. Rappelons en effet que les Hybrid Cloud Services se veulent le complément d’un cloud privé.

À ce titre, les opérateurs de cloud privé pourront étendre leurs services d’infogérance au cloud public de VMware. Sans oublier le fait que les partenaires de la firme pourront distribuer les Hybrid Cloud Services.

Une extension des services proposés

VMware Hybrid Cloud Services est une offre de cloud public, de type Infrastructure as a Service. Était, devrions-nous dire, car la firme profite de ce VMworld 2013 Europe pour en annoncer l’extension avec l’arrivée de solutions de :

  • Disaster Recovery as a Service, une offre pertinente sur un cloud par essence situé sur un site différent du datacenter de l’entreprise ;
  • Desktop as a Service, proposé à travers les solutions de Desktone, racheté par VMware (voir « VMware booste sa stratégie DaaS avec l’acquisition de Desktone ») ;
  • PaaS (Platform as a Service), via Cloud Foundry, une solution open source propriété de VMware ;
  • SaaS (Software as a Service), via l’apparition d’un catalogue de services prêts à l’emploi, aujourd’hui riche de 3800 références.

Le tout pourra être géré directement depuis les nouveaux outils de VMware, qui ont été présentés lors de ce VMworld et sur lesquels nous reviendrons prochainement.

Les nouveaux services du cloud de VMware
Les nouveaux services du cloud de VMware

Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Le vocabulaire du cloud


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur