VMworld 2019 Europe : 5 annonces à retenir

Composants
vmworld-2019-europe

Cloud, IoT, conteneurs, sécurité… Focus sur cinq annonces faites dans le cadre de VMworld 2019 Europe.

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

La métropole Nice Côte d’Azur construit ses projets smart city… avec du VMware dedans.

Le groupe américain en a fait un cas client pour sa plate-forme Pulse IoT Center. Et l’a mentionné dans le cadre de la conférence VMworld 2019 Europe.

Il en a profité pour récapituler les nouveautés dernièrement ajoutées au produit et celles à venir.

1 – L’IoT avec Windows 10

La v2 de Pulse IoT Center, lancée en septembre, avait marqué l’arrivée d’une déclinaison on-premise en plus de la version cloud lancée plus tôt dans l’année.
Elle avait aussi ajouté, entre autres, la prise en charge du TPM (Trusted Platform Module) sur certaines passerelles IoT pour le contrôle d’intégrité des appareils.

Dans la foulée, VMware avait publié un tutoriel en cinq modules destiné à prendre en main les fonctionnalités de la plate-forme.

À l’occasion de VMworld Europe, il annonce notamment :

  • la possibilité d’installer l’agent Pulse sur les passerelles dotées de Windows 10 IoT (en plus de celles tournant sous Linux) ;
  • le provisionnement amont des appareils pour permettre un enrôlement « zero touch ». Première passerelle compatible : la Dell Gateway 3000.

pulse-iot-center

2 – Sécurité : une place pour Carbon Black

Des synergies avec Dell (maison mère de VMware) se montent sur d’autres plans, dont la sécurité.
La firme texane va tout particulièrement pousser, auprès de ses clients, les solutions issues du rachat – récemment bouclé – de Carbon Black.

Toujours sur le volet sécurité, la plate-forme NSX (virtualisation du réseau) voit son pare-feu renforcé avec une solution « distribuée » de détection et de prévention des intrusions.
VMware introduit aussi une fonctionnalité NSX Federation. Elle est destinée à la mise en place à grande échelle des stratégies de sécurité créées par le moteur d’analyse NSX Intelligence.

3 – Kubernetes s’intègre dans vSphere

Il y a également du nouveau sur le chantier Kubernetes.

VMware a réuni sous la marque Tanzu ses produits et services consacrés au développement en conteneurs.

L’une de ses composantes, nommée Project Pacific, est actuellement en bêta privée. Il est question d’élargir le programme d’ici à la fin de l’année, avec toujours le même objectif : permettre de déployer et de gérer des clusters sur toute installation vSphere.
La plate-forme est pour cela réarchitecturée avec Kubernetes en tant que plan de contrôle, intégré au niveau d’EXSi et de vCenter. Les admins vSphere ont ainsi la possibilité de gérer une application dans son ensemble plutôt que chacune des VM qui la composent.

vsphere-kubernetes

4 – Les conteneurs sur AWS

De Kubernetes, il est également question dans le cadre du partenariat avec Amazon Web Services. PKS (Pivotal Container Services) devient utilisable avec les déploiements VMware Cloud sur AWS. Il est prévu d’y intégrer, à terme, les capacités de Project Pacific.

La disponibilité de VMware sur le cloud AWS sera par ailleurs élargie à une 17e zone, dans le datacenter de Stockholm (Suède). Ouverture prévue d’ici à fin janvier 2020.

À cette même échéance, la plate-forme HCX (Hybrid Cloud Extension) sera dotée de capacités d’extension des réseaux VMware Cloud entre régions AWS.

5 – Administration : des connexions avec Microsoft

On devrait également percevoir, en 2020, les effets de la jonction annoncée entre la plate-forme d’espace de travail numérique Workspace ONE et les solutions d’administration Endpoint Manager de Microsoft.
Elle permettra par exemple d’accéder, avec le cloud VMware sur Azure, à des fonctionnalités de Windows Virtual Desktop, dont le multisession et les mises à jour de sécurité étendues pour Windows 7.

Workspace ONE va aussi évoluer au niveau de l’Intelligent Hub, point d’entrée pour les utilisateurs finaux :

  • workflows destinés aux nouvelles recrues, en complément aux services de conciergerie intégrés dernièrement (dont un assistant IA) ;
  • partenariat avec HID Global pour le contrôle d’accès aux bâtiments ;
  • système de collecte de données via les applications qui touchent les consommateurs finaux ;
  • authentification forte.

Photo d’illustration : Pat Gelsinger, P. D. G. de VMware

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Lire aussi :
  • VMware
  • vmworld europe

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur