Pour gérer vos consentements :
Categories: Cloud

VMworld 2021 : les points à retenir

Tendance multicloud chez VMware ? Le terme s’est désormais bien installé dans la communication du groupe américain. Le branding aussi évolue dans ce sens. Le VMworld 2021 en a donné des illustrations. Par exemple avec l’annonce de Cross-Cloud Services.

Rien de nouveau avec cette offre : elle regroupe des briques existantes… mais sous le signe du multicloud. En l’occurrence, Tanzu (développement d’applications), VMware Cloud (infrastructure), vRealize (gestion), Carbon Black (sécurité), NSX (réseau), Workspace ONE (espace de travail numérique) et VMware Edge. Ce dernier associe des piles compute et SASE (côté client) à des services pour les telcos.

Tanzu : des bêtas et une Community Edition

Côté Tanzu, que retenir du VMworld ? Entre autres :

  • La disponibilité d’une édition communautaire
  • Mission Control Essentials, une version gratuite du service de gestion
  • L’officialisation de la jonction avec NVIDIA AI Enterprise
    On peut désormais officiellement expérimenter des projets avec cette plate-forme sur vSphere avec Tanzu. Sur vSphere tout court, la jonction est stable depuis fin août.
  • Des fonctionnalités ajoutées à la bêta de Tanzu Application Platform ; notamment des plug-in IDE et un outil d’orchestration fondé sur Cartographer, un projet maison mis en open source

L’ouverture de la bêta de Tanzu Application Platform est récente (début septembre, lors de la SpringOne). L’offre réunit quatre briques, qu’on peut installer ensemble ou indépendamment :

  • Application Accelerator (bêta)
    Son unité de base : les « accélérateurs », des fichiers YAML qui permettent de générer des projets.
  • Application Live View (bêta)
    Outil d’analyse dynamique fondé sur le principe des déclencheurs Spring Boot (les applications fournissent des informations par l’intermédiaire de points de terminaison HTTP)
  • Des runtimes serverless basés sur Knative (stable)
  • Tanzu Build Service (stable)
    Reposant sur le projet Cloud Native Buildpacks (que pilote Pivotal), il crée les images de conteneurs

Tanzu Application Platform nécessite au minimum Kubernetes 1.19. VMware le déclare compatible avec AKS (Azure), EKS (AWS), kind, minikube… et met en avant sa distribution maison : Tanzu Kubernetes Grid. La dernière version, publiée début septembre, a apporté en particulier :

  • La capacité à déployer des clusters en environnement IPv6
  • Le support expérimental des zones de disponibilité multiples
  • La vérification des configurations LDAP sur l’interface de l’installeur
  • La prise en charge des GPU NVIDIA sur Azure et AWS

L’intégration du répartiteur de charge de NSX était arrivé en mars avec la 1.3. Comme le support des proxys HTTP/S, le DR avec Velero, le serveur de métriques installé par défaut et la configuration OICD/LDAPS avec Pinniped/Dex en back-end.

Arctic, Cascade, Ensemble… Les projets de VMware

Côté VMware Cloud, on aura noté la disponibilité des services Tanzu sur la version AWS. C’est-à-dire de Tanzu Kubernetes Grid (managé) + Mission Control Essentials.
Pour une arrivée de VMware Cloud sur AWS Outposts, il faudra attendre. Environ un an en l’occurrence, selon le calendrier actuel. Et encore un trimestre de plus pour la disponibilité sur l’IaaS APEX de Dell.

Il n’y a pas d’échéance pour les projets suivants :

  • Arctic
    Sous cette bannière, VMware vise l’ITOps. Avec la promesse de « faire du cloud hybride le modèle par défaut ». Concrètement, il s’agira de favoriser l’accès aux capacités de VMware Cloud à travers vCenter on-prem.
  • Cascade
    Un complément à Arctic orienté DevOps. Promesse : une interface Kubernetes unifiée (CLI, API, GUI) entre IaaS et CaaS sur VMware Cloud
  • Capitola
    Ou la mémoire pilotée par logiciel. Pour apporter, dans vSphere, une gestion agrégée de la DRAM, de la PMEM et des disques NVMe. La première version fonctionnera au niveau des hôtes. Ensuite viendront les clusters.
  • Ensemble
    Objectif : centraliser les capacités de vRealize Cloud dans une interface plus « personnalisée » (à renfort d’apprentissage automatique…). Premier terrain d’expression prévu : la console VMware Cloud sur AWS.

Illustration principale © VMware

Recent Posts

Ransomwares : que paient les PME en France ?

6 PME françaises sur 10 victimes d'une attaque de ransomware disent avoir payé jusqu'à 40…

1 jour ago

5G : le Canada rejette Huawei

Le gouvernement de Justine Trudeau a décidé, comme son voisin américain, de bannir le géant…

1 jour ago

Dell Technologies : les 5 dirigeants les mieux rémunérés

Les cinq principaux dirigeants de Dell Technologies ont obtenu une rémunération totale combinée de 93…

1 jour ago

WhatsApp s’ouvre aux entreprises, avec une API basée sur le cloud

Mark Zuckerberg et le groupe Meta ont trouvé un moyen de générer des revenus B2B…

1 jour ago

Windows 11 : le portail de téléchargement usurpé par des hackers

Des pirates ont détourné le portail officiel de téléchargement du système d’exploitation Windows 11 pour…

1 jour ago

Sauvegarde et restauration : Veeam dévoile la v12

Veeam dévoile la mise à niveau de son offre Backup & Replication (v12) et dévoile…

2 jours ago