VMworld: VMware propose de multiplier les SGBD “as a service”

Réseaux

VMware continue de développer, vers les services ‘cloud’, son offre vFabric: Data Director permet la multiplication de bases de données à la demande, ou “as a service”

VMware, ce 30 août, annonce, à l’occasion de VMworld à Las Vegas, une solution permettant de créer des plates-formes sur le ‘cloud’ capables d’héberger tous types de bases de données, de les multiplier et de les servir aux utilisateurs comme un service à la demande. Il s’agit de vFabric Data Director. La plate-forme permet de “contrôler la multiplication des bases de données“, tout “en accélérant le développement des applications et en améliorant l’efficacité du datacenter avec un modèle libre-service pour les bases de données“.

C’est donc une solution de mise à disposition et de configuration des bases de données: les entreprises ou leurs partenaires vont pouvoir proposer des modèles de base de données à la demande pour leurs utilisateurs.  L’outil permet de contrôler et d’administrer un ensemble croissant de bases de données hétérogènes. “Il étend les avantages des infrastructures virtualisées aux bases de données“.

L’offre repose sur une automatisation des catalogues et sur une optimisation du développement d’applications via un modèle de provisionnement en libre service. Les développeurs ou les utilisateurs peuvent ainsi accéder facilement et rapidement aux services de bases de données dont ils ont besoin. En mode self service,  on configure une instance de base de données (et non une ‘vm’ -machine virtuelle):  c’est l’outil qui provisionne les ressources nécessaires pour les ‘vm’ concernées. Il est possible de créer ainsi un catalogue de base de données (petites, grandes ou moyennes). On met à disposition des ‘templates‘ de configuration selon les utilisations au catalogue (test, pré-production, production…). Les procédures de sauvegarde sont incluses. Il y a une double interface : celle du manager IT (qui voit, supervise toutes les bases) et celle de l’utilisateur final (qui ne voit que sa base).

vFabric Data Director s’appuie sur vSphere de VMware.  Toutes les bases de données ou SGBD du marché sont éligibles: SQL, Oracle, SAP Sybase  et, bien sûr, PostgresSQL -puisque cette dernière, de souche Open Source, a fait l’objet d’une intégration plus poussée par VMware.

La disponibilité est prévue pour le 3ème trimestre 2011 au prix de 600 dollars par machine virtuelle.

VMware vFabric Postgres Relational Database
VMware annonce, de fait, que la première base de données supportée par Data Director n’ est autre que VMware vFabric Postgres, offre reposant sur PostgresSQL (compatible, conforme à ACID et ANSI-SQL).

“PostgreSQL est une base de données robuste qui a fait ses preuves en termes d’adoption client pour des applications critiques et qui est animée par une communauté open source vivante“, souligne Alexandre Vasseur, manager chez VMware France.
La mémoire extensible de la base de données vFabric Postgres s’adapte de façon dynamique en fonction de la charge afin d’optimiser l’usage de la mémoire et les ratios de consolidation. Le contrôle d’erreur et transaction (checkpoint) est réglé automatiquement, ainsi que la meilleure adéquation entre les paramètres des machines virtuelles et les performances voulues pour un usage optimal des ressources.
VWware a donc adapté le moteur Postgres pour l’optimiser dans l’environnement vSphere. “Ceci conduit à diverses formes de consolidation possibles des bases de données, y compris de la consolidation entre des machines virtuelles. D’une certaine façon, cela revient à court-circuiter les systèmes d’exploitation“.

VMware prévoit d’étendre le support de vFabric Data Director au-delà de PostgreSQL, élargissant ce modèle de provisionnement et d’opérations à la demande “à une gamme plus vaste de bases de données commerciales et open source“.

vFabric Postgres est disponible avec vFabric Data Director gratuitement en test et au prix de 1700 dollars par machine virtuelle pour un usage en production. Il existe en service hébergé, en bêta, chez VMware sur le PaaS VMware CloudFoundry.com.
L’hébergement  ‘CloudFoundry‘ de VMware existe sous trois formesCloudFoundry.com, “Microcloud” (hébergés par VMware); et, pour 2012, il est prévu pour être hébergeable chez des partenaires ou des grands comptes.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur